Portefeuille Evergreen

Énergies renouvelables

Créer des alternatives aux énergies fossiles qui causent moins de pollution et que l'on peut renouveler en abondance.

Réduction du carbone

6 % des dépenses du fonds

Nous savons tous à présent que l'utilisation des combustibles fossiles génère une grande quantité de dioxyde de carbone, et que ces ressources existent en quantité limitée dans les sols. Un jour ou l'autre, nous en manquerons, si nous ne détruisons pas la planète avant.

Or, nous n'avons pas d'échappatoire : nous avons besoin d'énergie pour tout ce que nous devons et souhaitons faire (voyager, chauffer nos habitats, construire, etc.). Depuis la révolution industrielle, l'humanité s'est essentiellement appuyée sur les énergies non renouvelables pour accélérer ses progrès.

Fort heureusement, les particuliers, les entreprises et les gouvernements sont de plus en plus nombreux à passer aux sources d'énergie renouvelables, c'est-à-dire aux sources d'énergie capables de se régénérer naturellement à l'échelle d'une vie humaine. En 2018, les énergies renouvelables alimentaient plus de 26 % de la production mondiale d'électricité, et l'on s'attend à ce que ce taux atteigne 45 % d'ici 2040.Note de pied de page 1

Les énergies renouvelables se divisent en cinq catégories :

Éolienne

Malgré l'aspect parfois peu esthétique des turbines éoliennes et le bruit qu'elles émettent, le vent est une ressource trop précieuse pour être ignorée. Les prix chutent, tandis que la capacité mondiale a été multipliée par 22 entre 2001 et 2017.Note de pied de page 2

Solaire

Vous avez probablement déjà aperçu des panneaux solaires sur le toit de certaines maisons, ou d'immenses champs recouverts de ces mêmes panneaux. Ils convertissent la lumière du soleil en électricité, et ce secteur croît deux fois plus vite que celui de l'énergie éolienne.

Géothermique

L'intérieur de notre planète est chaud. L'énergie géothermique exploite cela à l'aide de grands réservoirs souterrains qui piègent la vapeur et l'eau chaude, ou par le biais de petites pompes à chaleur destinées à chauffer et à refroidir les habitats. Ce type d'énergie est constamment disponible, contrairement au vent et au soleil.

Biomasse

La biomasse désigne la matière organique issue des plantes et des animaux, comme le bois, la nourriture ou encore le fumier. La biomasse traitée thermiquement permet de produire de l'électricité, du biogaz ou des biocombustibles comme l'éthanol et le biodiesel. En savoir plus sur nos investissements dans la biomasse.

Hydraulique

L'énergie hydraulique dérive de l'énergie des courants qui est exploitée à l'aide de barrages contrôlant le débit d'eau. Il s'agit de la forme d'énergie renouvelable la plus répandue au monde, mais elle présente aussi des inconvénients. La construction et l'entretien des barrages peuvent causer de graves nuisances environnementales. Idéalement, l'augmentation des investissements dans les énergies éolienne, solaire et géothermique contribuerait à réduire notre dépendance mondiale à l'énergie hydraulique en tant qu'alternative aux combustibles fossiles.

En 2018, les énergies renouvelables alimentaient plus de 26 % de la production mondiale d'électricité, et ce taux devrait atteindre 45 % d'ici 2040

Présentation de l'entreprise

Bullfrog Power

Bullfrog Power propose des options propres de gaz naturel et d'électricité aux particuliers et aux entreprises qui souhaitent réduire l'empreinte carbone générée par leur consommation énergétique. Pour chaque unité de gaz naturel qu'un client consomme, l'entreprise produit la même quantité de gaz naturel « écologique » qu'elle réinjecte dans un gazoduc pour le compte du client. Bullfrog capture le biogaz produit par les déchets organiques dans les décharges et les usines de traitement des eaux usées.

Il est vrai que la consommation de ce gaz continue de produire des émissions de CO₂. À ce titre, il ne mérite peut-être pas le qualificatif de gaz « vert ». Néanmoins, le CO₂ que la décomposition des déchets organiques aurait de toute façon émis est ainsi réutilisé, au lieu de s'ajouter à la quantité de CO₂ dégagée par la combustion des combustibles fossiles.

Les crédits d'électricité verte de Bullfrog fonctionnent selon le même modèle : pour chaque kilowatt d'électricité consommé, l'entreprise ajoute au réseau un autre kilowatt issu d'une source renouvelable, comme le vent ou l'eau. Depuis ses débuts en 2005, Bullfrog a ainsi remplacé 1,3 million de tonnes de CO₂.

Shopify a toujours utilisé les crédits de Bullfrog pour compenser l'énergie nécessaire au fonctionnement de ses bureaux canadiens. En mars 2020, Shopify a adopté le télétravail, ce qui signifie que la surface de ses espaces de bureaux sera bien moindre, mais qu'il y aura beaucoup plus de bureaux à domicile dont il faudra compenser les émissions. Comme déjà indiqué sur notre blog, Shopify prévoit de mesurer l'empreinte carbone de son modèle de télétravail, de compenser toutes les émissions des bureaux à domicile de ses employés, et de communiquer tous les enseignements tirés de cette expérience.