Portefeuille Evergreen

Forêt

Planter, restaurer et protéger des forêts pour permettre aux arbres de stocker davantage de carbone.

Élimination temporaire du carbone

9 % des dépenses du fonds

Les arbres sont les poumons de la Terre. Ils inhalent du dioxyde de carbone et expirent de l'oxygène. Les études montrent que les 3 000 milliards d'arbres que compte la planète (selon les estimations) peuvent contenir 30 % de la totalité des émissions annuelles humaines de CO₂.Note de pied de page 1

Pourtant, nous continuons à les abattre au rythme alarmant de plus de 15 milliards chaque année. Depuis le début de notre civilisation il y a 10 000 ans, nous avons ainsi éliminé 46 % des arbres dans le monde. Chaque minute, nous perdons l'équivalent de 48 terrains de football de forêt.Note de pied de page 2

Il existe un milliard d'hectares de terre où nous pourrions planter des arbres sans nuire à l'agriculture. Cela permettrait d'accueillir 1 200 milliards d'arbres supplémentaires qui captureraient plus de 200 gigatonnes de carbone dans l'atmosphère, effaçant de la sorte une décennie de dommages causés par l'homme.Note de pied de page 3

De nombreuses organisations se sont saisies du problème à travers le boisement (planter des arbres là où il n'y en a jamais eu), le reboisement (replanter des arbres là où l'on en a coupé) et la conservation (protéger les arbres existants).

Plus de 200 gigatonnes de carbone pourraient ainsi être capturées dans l'atmosphère par 1 200 milliards d'arbres

Présentation de l'entreprise

Pachama

Le PDG et cofondateur de Pachama, Diego Saez-Gil, est né dans le nord de l'Argentine, près de la forêt amazonienne. Ayant grandi entouré d'arbres, il a eu le cœur brisé en constatant la déforestation de sa région natale.

Sa solution au problème s'appelle Pachama. Il s'agit d'une entreprise qui utilise l'imagerie satellite et l'intelligence artificielle pour mesurer avec précision la quantité de carbone capturée par les forêts – un processus jusqu'alors aux résultats irréguliers et très exigeant en ressources humaines. La technologie de Pachama surveille et vérifie les forêts à distance, fournissant ainsi des données plus exactes et transparentes aux acheteurs.

L'entreprise a d'ailleurs créé une place de marché en ligne regroupant divers projets forestiers dans le monde, parmi lesquels les clients peuvent choisir le leur pour compenser leurs émissions. Son objectif ? Que des dizaines de milliers de nouveaux projets de protection forestière voient le jour partout sur la planète et que Pachama soit leur point de liaison.

Shopify a récemment lancé deux options auprès de ses marchands et de leurs clients pour leur permettre de compenser les émissions de carbone liées à l'expédition de leurs commandes. Nous le faisons par le biais de crédits carbone issus de forêts vérifiées, que nous achetons par l'intermédiaire de Pachama. « Shop », notre application qui agit en tant qu'assistant commercial virtuel, compense les émissions générées par l'expédition de tous les achats effectués avec Shop Pay, tandis que l'application « Offset » permet aux marchands de compenser eux-mêmes les émissions associées à l'expédition de leurs commandes.

En savoir plus sur l'engagement de Shopify à minimiser les émissions liées au transport.

« À l'image de Shopify qui est en train de démocratiser l'e-commerce, nous souhaitons élargir l'accès des travailleurs forestiers et des agriculteurs aux entreprises et aux personnes qui vont commencer de plus en plus à compenser leurs émissions de carbone. »

– Diego Saez-Gil, PDG de Pachama