Comment Accepter les Paiements en Ligne par Carte Bancaire sur Votre Site en Ouvrant un Compte Marchand

Comment Accepter les Paiements en Ligne par Carte Bancaire sur Votre Site en Ouvrant un Compte Marchand

Comment Accepter les Paiements en Ligne par Carte Bancaire

Voulez-vous éviter toutes les difficultés associées à l’ouverture d’un compte bancaire marchand tiers ? Essayez les paiements Shopify.

Ouvrir un compte bancaire marchand devrait être simple. Après tout, les fournisseurs de comptes marchands vont encaisser de l’argent chaque fois que vous traitez une transaction. Ils devraient être heureux de travailler avec vous, n'est-ce pas ? Si seulement c’était le cas.

L’industrie des paiements est très concurrentielle, et les fournisseurs de comptes marchands veulent évidemment travailler avec vous — mais ils doivent bien se documenter sur votre entreprise avant d’accepter votre demande. Dans cet article, nous allons vous révéler exactement comment faire en sorte que votre demande d’ouverture de compte marchand soit approuvée, et ce que vous devez faire si elle est refusée.

Puisque l’industrie des paiements et le jargon utilisé sont assez compliqués, nous allons également définir certaines des expressions les plus couramment utilisées, comme compte marchand, passerelle de paiement, et processeur de paiement. Si vous connaissez déjà les bases, n’hésitez pas à sauter les définitions.

Qu’est-ce qu’un Compte Bancaire Marchand ?

Un compte bancaire marchand est un compte bancaire spécial qui permet de détenir les fonds capturés à partir des ventes réalisées par cartes de crédit ou de débit. Si vous avez déjà utilisé votre carte, et que vous vous êtes demandé où ont disparu les fonds, ils ont simplement été transférés dans un compte marchand. Ensuite, ils sont transférés à un compte bancaire d’entreprise normal, généralement sur une base hebdomadaire ou quotidienne.

Si vous voulez accepter les paiements en ligne par cartes de crédit, vous aurez besoin d’un fournisseur de compte marchand (exemple : Merchant-Accounts.ca) qui délivre des comptes marchands aux entreprises. Ou, vous pouvez utiliser les services d’un agrégateur (exemple : PayPal), qui est une entreprise qui traite les transactions par le biais de son propre compte marchand, pour le compte d’autres entreprises.

Il est également important de noter qu’un compte marchand est un accord légal entre vous et le fournisseur. Vous recevrez des conditions générales de vente et d’utilisation et un contrat à signer. Voici quelques éléments à consulter avant de signer un contrat de compte marchand.

Qu’est-ce qu’une Passerelle de Paiement ?

Lors du traitement d’une transaction réalisée par carte de crédit, des informations doivent être envoyées quelque part pour vérifier que le titulaire de la carte possède assez de fonds pour régler son achat. Lorsqu’il s’agit d’une transaction réalisée dans une entreprise physique traditionnelle, c’est le système de PDV (point de vente) qui recueille les données du titulaire de la carte, qui les formate, et qui les envoie à Visa ou MasterCard pour voir si le client possède des fonds suffisants.

passerelle de paiement

Dans le cas d’une transaction de commerce électronique, ce service se réalise en ligne par le biais d’une passerelle de paiement. La passerelle de paiement reçoit les demandes de transactions (qui sont envoyées en ligne par un logiciel tel que Shopify), et ensuite se connecte à Visa ou MasterCard, et finalement à la carte du client pour vérifier qu’il possède des fonds suffisants. S’il possède suffisamment d’argent, la transaction est autorisée et les fonds du titulaire de la carte sont transférés dans le compte marchand. Souvent, un compte marchand et une passerelle de paiement sont mis en place en un seul processus par le même fournisseur de solutions de paiement bancaire en ligne.

Qu’est-ce qu’un Processeur de Paiement ?

Lorsque l’on discute de paiements, l’expression « processeur de paiement » a tendance à être utilisée de manière arbitraire et le plus souvent de manière incorrecte. Elle est souvent utilisée par les propriétaires d’entreprises de manière interchangeable pour faire allusion au fournisseur de comptes marchand, à la passerelle, ou aux deux (en particulier parce que le compte marchand et la passerelle sont souvent fournis ensemble). En termes techniques, il s’agit d’un usage incorrect du terme. Cependant, il est utilisé de cette manière si couramment et librement, qu’il existe en fait une « définition de rue » utilisée par les personnes qui ne sont pas du milieu, et une définition technique d’industrie qui est bien différente.

Pour ce qui en est de la définition utilisée dans l’industrie, le processeur de paiement fait allusion aux services auxquels une passerelle de paiement envoie des demandes de transactions. Le processeur de paiement traite ensuite les demandes de transactions et envoie les fichiers d’autorisation et de règlement de Visa et de MasterCard, et les distribue à travers le réseau aux différents fournisseurs de comptes marchands et aux passerelles de paiement. Le processeur de paiement gère également d’autres aspects de la transaction tels que le traitement des demandes et le règlement des rejets de débits. En bref : le processeur de paiement est un terme générique qui est utilisé pour désigner la société qui traite les paiements de Visa et de MasterCard.

Quelle est la Différence entre une Passerelle de Paiement et un Processeur ?

Comme nous pouvons le voir plus haut, les termes sont utilisés de manière interchangeable, et pour la majorité des personnes signifient souvent la même chose. Exemple : un processeur est une société qui facilite le traitement des paiements pour le compte du commerçant.

Pourquoi Dois-je Réaliser une Demande pour Ouvrir un Compte Bancaire Marchand ?

Pour expliquer cela de la manière la plus simple possible, la raison pour laquelle vous devez soumettre une demande pour pouvoir ouvrir un compte marchand est que les fournisseurs de comptes marchands risquent de perdre de l’argent chaque fois qu’ils traitent une transaction par carte de crédit pour le compte de votre entreprise.

Visa et MasterCard possèdent une politique très claire qui est appliquée lorsque le titulaire d’une carte paie pour un bien ou un service :

Le titulaire de la carte doit recevoir le produit ou le service promis. Si le produit ou le service en question n’est pas livré, le titulaire de la carte a le droit de récupérer son argent.

Il s’agit de l’un des principes fondamentaux de protection des consommateurs qui s’appliquent aux transactions effectuées par cartes de crédit.

Pour atténuer le risque, le processeur de paiements par cartes de crédit possède un processus de sélection/candidature. Notez que la plupart des processeurs facturent des frais de dossier, et que seulement quelques-uns d’entre eux vont rembourser les frais de dossier en cas de refus. Si cela vous préoccupe, demandez si vos frais de dossier sont remboursables. Il ne s’agit pas d’une demande déraisonnable, et si le processeur que vous avez choisi n’accepte pas, vous pouvez en trouver un autre qui le fera.

Méfiez-Vous des Promesses Surréalistes

Paiement en Ligne_Méfiez-vous des promesses irréalistes

Lorsque vous discuterez avec votre solution potentielle de paiement bancaire sur Internet, demandez quels sont les documents qui seront exigés et le temps nécessaire pour l’approbation. Vous devriez recevoir des réponses concrètes à ces questions. En particulier, si vous recevez des réponses du type « nous approuvons tout type de compte » (surtout si vous savez que votre produit ou service comporte un risque plus élevé), vous devriez être très sceptique.

Il s’agit également d’une situation dans laquelle vous devez vous assurer d’obtenir une copie de votre accord commercial avant de le signer. Si les clauses ne vous inspirent pas confiance, et ne contiennent pas d’explications à propos du processus ou des mentions relatives aux documents justificatifs, alors faites attention : vous pourriez ne pas recevoir ce qui a été promis.

Comment Faire en Sorte que Votre Demande d’Ouverture de Compte Bancaire Marchand soit Approuvée

1. Rassemblez vos États Financiers

Les états financiers sont le meilleur argument de négociation que vous pouvez utiliser pour obtenir les meilleures conditions d’approbation.

Je travaille parfois avec des clients qui ne souhaitent pas présenter leurs états financiers. C’est généralement parce qu’ils gèrent une entreprise privée de taille moyenne, et qu’ils souhaitent garder leurs informations confidentielles. Cependant, il s’agit d’une erreur considérable lors de la négociation avec les fournisseurs de solutions de paiement e-commerce. Les assureurs font attention en premier lieu à la stabilité financière, pour savoir que la société continuera à opérer avec succès à l’avenir.

En revanche, je travaille avec des startups qui ne possèdent pas un historique financier solide. Il est donc plus difficile pour les startups se trouvant dans cette situation d’obtenir une approbation (surtout si votre produit comporte un risque plus élevé) quant à l’ouverture d’un compte bancaire marchand. L’assureur sait bien que si le marchand reçoit une pile de rejets de débits, il aura du mal à rembourser les fonds aux titulaires des cartes. Les marchands qui gèrent des startups donneraient tout pour avoir un bilan comptable solide, car cela constituerait une différence majeure qui pourrait faire pencher la balance en leur faveur quant à leur approbation. Si une entreprise a fourni beaucoup d’efforts pour réussir, il ne serait pas très intelligent de ne pas profiter de l’historique avantageux construit au fil des années pour obtenir les meilleures conditions d’approbation. Servez-vous de vos états financiers ou soyez préparé à avancer une réserve de sécurité. Vous devriez présenter votre bilan comptable le plus récent, votre compte de résultat, et n’importe quelle note de la part du comptable.

Note sur les startups : Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas encore complété une année. Si les volumes de transactions sont bas, alors vous devriez pouvoir facilement obtenir une approbation (moins d’argent circulant à travers le compte signifie moins de risque potentiel). Si vous gérez une startup qui prévoit de réaliser un volume élevé de transactions dès le lancement, vous allez devoir utiliser les autres conseils présentés ci-dessous pour maximiser vos chances. Certains fournisseurs de solutions de paiement sur Internet sont plus habitués à travailler avec des startups que d’autres.

2. Votre Historique de Traitement des Paiements

Un historique solide de traitement des paiements est un autre outil extrêmement important dont vous devez tirer parti. Plus il y a d’argent qui circule dans votre entreprise, et moins il y a de rejets de débits, plus votre candidature sera solide. La logique est simple : si vous avez déjà traité avec succès des paiements par carte bancaire par le passé, alors pourquoi cela devrait-il changer ? Cela ne changera pas. Si vous êtes en mesure de le faire, fournissez toujours des extraits qui montrent vos opérations de traitement des paiements pendant une durée d’au moins 3 mois. Une durée de 6 mois serait encore meilleure. Si vos volumes de transactions sont très élevés, ou si vous avez un produit à risque élevé, présentez les relevés de plusieurs années. Cela pourrait représenter du travail en plus, mais en vaudra sûrement la peine, surtout si cela vous aide à réduire ou à éliminer la réserve de sécurité.

Les relevés relatifs aux traitements des paiements devraient toujours montrer les éléments suivants, organisés par mois :

  • Nombre de transactions
  • Volume total de transactions
  • Nombre de remboursements
  • Volume total de remboursements
  • Nombre de rejets de débits
  • Volume total de rejets de débits

Une Arme Secrète pour que Votre Demande Soit Approuvée

Il n’existe pas de phrase magique ou de poignée de main secrète qui vous facilitera les choses avec un processeur de paiement. Cependant, la stratégie la plus évidente est aussi l’une des plus négligées : expliquer ce que vous faites en anglais simple et à l’ancienne avec une lettre de présentation.

Rédigez la lettre de présentation comme si vous étiez en train de postuler pour un emploi, mais cette fois-ci vous la rédigerez au nom d’une entreprise. Votre but est d’aborder les points importants que l’assureur considérera lorsqu’il étudiera votre demande. Il est certainement vrai que le travail de l’assureur consiste à protéger les meilleurs intérêts du processeur de paiement. Ils n’approuveront pas les demandes qui comportent un risque de rejet de débit. Cependant, la plupart d’entre eux veulent aider votre entreprise à réussir.

Certains processeurs sont plus indulgents que d’autres dans ce cas. Par exemple, les fournisseurs de solutions de paiement encouragent les assureurs à contacter les e-commerçants par téléphone pour discuter des préoccupations qu’ils pourraient avoir, alors que d’autres processeurs ne le font pas. Vous pourriez ne jamais avoir l’occasion de discuter avec l’assureur et de présenter vos arguments ; donc, votre lettre de présentation devrait aborder de manière proactive toute préoccupation qui pourrait survenir lors de l’examen du dossier. Pour cette raison, la lettre de présentation est peut-être le meilleur outil dans votre arsenal.

6 Conseils Pour Rédiger une Lettre de Présentation pour Une Demande de Compte Marchand

La rédaction d’une bonne lettre de présentation est une question d’équilibre. D’abord, demandez conseil à votre commercial. Cela est important, car chaque banque ou chaque solution de paiement en ligne par carte bancaire possède une manière différente d’évaluer le risque pour différentes industries. Les commerciaux avec lesquels vous dialoguez pourraient vous donner de précieux conseils.

Aussi, rappelez-vous que les assureurs sont des personnes réelles, et qu’ils peuvent être réassurés et influencés comme tout le monde. Présentez vos atouts majeurs. Si votre service comporte un risque élevé ou est compliqué, il est essentiel que vous prépariez un petit résumé, rédigé avec soin, et une lettre de présentation claire qui met en avant vos points forts. Essayez de couvrir toutes les questions qui pourraient surgir, et de répondre à toutes ces questions potentielles à l’avance. Si vous faites cela, ces questions ne vont pas créer de doute, et ne se transformeront jamais en préoccupations. C’est la manière la plus rusée de s’en sortir.

Pour plus de suggestions, voici quelques points qui devraient toujours être abordés dans la lettre de présentation :

1. Considérez le Risque Spécifique de Votre Produit dans Votre Secteur d’Activité

Demande de compte marchand_Produits à Risque

Les armes et les munitions. L’uranium enrichi. Les défenses en ivoire d’éléphants en voie de disparition. Si vous vendez l’un de ces produits, votre lettre de présentation devra être rédigée avec de l’encre magique. Certains fournisseurs de solutions de paiement vous rembourseront les frais de configuration si votre demande est rejetée, que vous pourrez ensuite verser pour payer votre caution après avoir été arrêté ! En réalité, ces produits-là seraient certainement sur la liste interdite qui est maintenue par Visa et MasterCard. Vous n’obtiendrez tout simplement pas d’approbation pour certains produits. Concentrons-nous sur la vente de produits et de services qui ne causeront pas votre arrestation.

Les comptes à haut risque nécessitent souvent une solution de paiement spécialisée. Dans la catégorie de haut risque, les taux d’actualisation sont très élevés et les réserves de sécurité sont très grosses. Pour résumer, vous feriez mieux de trouver un fournisseur spécialisé de solutions de paiement pour ce type de secteur d’activité. Deux exemples de comptes à haut risque en ce qui concerne l’obtention d’un compte marchand sont :

  • La pornographie/Le contenu destiné aux adultes
  • Le pari en ligne

Pour certaines autres entreprises aux activités moins risquées que celles-là, mais comportant tout de même un risque considérable, la demande est souvent approuvée si les efforts nécessaires sont fournis. Les entreprises devraient utiliser chacun des conseils présentés dans cet article pour que leur demande soit approuvée.

Quelques exemples d’activités à risque modéré :

  • Forfaits de voyage, billets d’avion, et l’hébergement
  • Services téléphoniques (surtout les cartes d’appel et téléphoniques longue distance)
  • Marketing de réseau
  • Sites d’achat groupé
  • Sites de vente aux enchères
  • Abonnements à prix réduits
  • Abonnements à des salles de sport

Si nous descendons encore une marche plus bas dans l’échelle de risque, nous trouvons les demandes à faible risque, qui sont souvent des produits et services B2B et B2C. Je pense que la plupart des propriétaires de boutiques e-commerce de Shopify se trouvent dans la catégorie à faible risque.

Discutez avec votre commercial chez le fournisseur de la solution de paiement qui vous intéresse, et demandez si le service ou le type de produit que vous fournissez est généralement supporté. Savoir ce qui vous attend à l’avance vous laissera du temps pour rédiger une excellente lettre de présentation si vous jugez que vous en aurez besoin.

2. Mettez en Avant vos Points Forts

Chantez vos louanges et ne soyez pas timide lorsqu’il s’agit de fournir des informations pertinentes et factuelles. Souvenez-vous cependant de vous en tenir aux faits, sans vous emporter. Vous pourriez vouloir dire à l’assureur que vous avez un QI de 160, que vous savez cuisiner une assez bonne omelette, et que vous pouvez soulever 150 kg. Votre marge de manœuvre est étroite. Soyez bref, car si votre lettre est trop longue, l’assureur pourrait ne pas la lire en entier, et si vous la rédigez d’une manière fantaisiste, vous perdrez de la crédibilité. Restez centré sur l’essentiel en parlant des directeurs, des dirigeants, ou des personnes impliquées dans le projet et qui renforcent votre crédibilité. Par exemple, si vous vendez un livre que vous avez écrit, et que votre éditeur travaille également sur des livres de Stephen King, il serait très utile de le mentionner. Tous les éléments qui se rapportent à votre secteur d’activité et l’expérience que vous avez emmagasinée devraient être mentionnés.

Si vous savez que votre produit est affilié à une industrie à risque plus élevé, alors vous devriez vous demander s’il existe certains aspects qui différencient votre entreprise de la concurrence. Avez-vous mis en place des politiques pour prévenir les fraudes ? Offrez-vous un produit révolutionnaire qui est bien supérieur aux produits de vos concurrents ? S’il existe de tels éléments, ajoutez-les tout en restant factuel et concis.

3. Comment Aborder la Question des Volumes Élevés de Transactions

Les volumes de transactions impactent directement le risque potentiel du fournisseur de la solution de paiement, car il y a plus d’argent qui circule à travers le compte. Si votre volume de transactions est élevé, vous devriez signaler à l’assureur que vous avez un historique solide de traitement des transactions. Si vous êtes une startup et que votre historique de traitement des transactions n’est pas solide, alors montrez à l’assureur ce qui rend votre entreprise unique et qui vous permettra d’enregistrer de hauts volumes de transactions dès le début. Vous devriez valider la demande en fournissant des raisons logiques qui expliquent pourquoi votre entreprise sera en mesure d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés, et vous assurer de démontrer que vous êtes en mesure de traiter les commandes pour gérer l’entreprise de manière fluide.

4. Comment Aborder la Question des Longs Délais de Traitement des Commandes

Le délai de traitement des commandes fait allusion à la quantité de temps qui passe entre le moment où un paiement est recueilli et le moment où le produit ou le service est délivré. Par exemple, si vous vendez des gants de base-ball en ligne, le délai de traitement des commandes pourrait être d’une semaine, puisque si vous expédiez les gants immédiatement, le client recevra le produit en une semaine. Si vous vendez des forfaits vacances, le délai de traitement des commandes sera beaucoup plus long (environ 60-90 jours) puisque la plupart des personnes réservent leurs vacances 2 à 3 mois à l’avance. Vous devriez garder à l’esprit que plus le délai entre la date de vente et la date où la commande est complétée est long, plus le niveau de risque sera élevé.

 Paiement en Ligne_Evaluation du Risque

Les abonnements sont toujours affectés directement par le délai de traitement. Chaque fois que vous achetez quelque chose avec une date d’expiration (comme un accès d’abonnement à un site web), le niveau de risque a tendance à être plus élevé. Idéalement, vous devriez construire votre entreprise d’une manière qui contrôle ou limite le risque engendré par le délai de traitement des commandes. Dans la plupart des cas, vous n’aurez aucun contrôle sur cet aspect, car des facteurs externes vont dicter la manière dont vous devrez opérer.

Cela conduit à une considération très importante : dans certains cas, vous pourriez constater que votre activité présente un risque élevé, et qu’un refus représente une possibilité réelle (surtout s’il s’agit d’une jeune entreprise sans budget financier). Si vous vous trouvez dans cette situation, il est parfois préférable de modifier votre modèle d’entreprise afin de réduire le délai de traitement des commandes ou la période d’abonnement, puisque cela réduira le niveau de risque. Aborder ce sujet dans votre lettre de présentation peut faire une différence significative. Cela pourrait faire la différence entre un refus et une discussion avec l’assureur à propos de l’approbation de votre demande.

5. Êtes-vous Ouvert à l'Idée de Fournir une Réserve de Sécurité ?

Certaines personnes pensent qu’il est fou de dire à l’assureur que vous êtes disposé à déposer une réserve de sécurité. Il s’agit d’un mauvais raisonnement, puisque l’assureur devra évoquer ce point, surtout si le niveau de risque est élevé. Il est donc préférable d’agir d’une manière proactive chaque fois que vous en avez l’occasion.

En cas de doute, voici ce qu'il faut dire : « Je réalise que le secteur d’activité pourrait être historiquement considéré comme étant risqué. S’il faut plus de sécurité, nous sommes disposés à examiner la situation s’il le faut. » Cela ajoute un sentiment de détermination concernant la demande. Vous n’allez pas faire perdre de temps à l’assureur et vous allez collaborer avec le fournisseur potentiel de votre solution de paiement pour trouver des conditions d’approbation mutuellement acceptables.

6. Mauvaise Cote de Crédit

Si vous avez eu des problèmes de rejets de débits auparavant, ou que vous avez un mauvais crédit, vous devez être franc à ce sujet. Cela montre à l’assureur que vous êtes une personne honnête et que vous êtes disposé à collaborer pour résoudre tous les problèmes qui pourraient être une cause de préoccupation pour l’assureur.

Et si Mon Compte Marchand est Refusé ?

Et si Mon Compte Marchand est Refusé

Que devriez-vous faire si vous avez tout réalisé correctement et que votre demande a été refusée ? Avant tout, rappelez-vous que certains processeurs de paiement sont plus indulgents que d’autres. Les refus peuvent être résolus. Si vous avez reçu un refus, vous devriez envisager de répondre comme ce qui suit :

« Merci d’avoir pris le temps d’étudier notre demande. Je possède certaines connaissances concernant la manière dont le risque est analysé dans l’industrie des commerçants et je pense savoir pourquoi notre demande n’a pas pu être prise en charge. Dans le but d’être aussi rigoureux que possible, j’aimerais réitérer que nous sommes sincèrement intéressés par l’utilisation de votre service, et que nous prenons ce projet très au sérieux. S’il y a quoi que ce soit que nous puissions fournir, y compris une sécurité de réserve ou des garanties en espèces, nous serions heureux d’examiner cela. Nous nous consacrons pleinement à notre entreprise et sommes disposés à fournir des garanties de sécurité ou toute autre chose qui pourrait être nécessaire à l’obtention d’une approbation. S’il y a quoi que ce soit que nous puissions fournir pour l’approbation de notre demande, veuillez m’en avertir, nous désirons réellement travailler avec votre organisation. »

De toute évidence, le modèle ci-dessus est un modèle qui devrait être modifié pour être adapté à votre situation. À travers ce message, vous transmettez le sentiment de vouloir travailler avec eux. J’ai remarqué que plus un commerçant est disposé à s’asseoir à la table pour avoir une discussion franche au sujet de la sécurité, moins la sécurité finit par être nécessaire. Je pense que cela est dû au fait que vous montrez à l’assureur que vous êtes sérieux à propos de votre entreprise et que vous êtes prêt à y mettre l’argent qu’il faut.

J’ai Tout Essayé Mais ma Demande N’a Pas été Acceptée

Gardez à l’esprit que les différentes banques et solutions de paiement possèdent un appétit différent pour le risque. Par exemple, le voyage est historiquement considéré comme une industrie à risque élevé, mais certaines solutions de paiement se spécialisent dans les comptes de voyage et peuvent les fournir assez facilement. Il se pourrait bien que le fournisseur de solutions de paiement que vous avez sélectionné ne soit pas adapté à votre entreprise.

Un autre exemple : En ce moment, les sites web de deals groupés sont très populaires, mais il n’y a pas beaucoup de banques qui accepteront ces comptes. Vous pourriez avoir à effectuer des recherches poussées pour pouvoir trouver le bon fournisseur de solutions de paiement. Il serait également utile de travailler avec un agent qui représente plusieurs banques, car il pourrait vous économiser des efforts et connaître quels fournisseurs de solutions de paiement auront de l’appétit pour votre type d’entreprise.

Et si Tout Échoue ?

Dans presque toutes les situations, un « refus » signifie en réalité « refusé pour l’instant, mais revenez nous voir une fois que votre historique sera plus solide. »

Certains fournisseurs de solutions de paiement se spécialisent dans les comptes à risque élevé. Je vous encourage à faire preuve de prudence lorsque vous utilisez ces types de solutions de paiement. Faites bien attention avant de vous engager dans ce chemin. Les solutions de paiement à risque élevé, qui sont souvent situées offshore, vont facturer des frais souvent bien supérieurs à ceux des solutions de paiement à risque faible. Dans certaines situations, vous pourriez ne pas avoir d’autres options. Si vous utilisez une solution de paiement à haut risque, assurez-vous de ne pas avoir les mains liées par un contrat. Après 6 mois à un an d’historique réussi de traitement des transactions, vous pourriez être en mesure de soumettre à nouveau une demande plus solide à certains fournisseurs de solutions de paiement e-commerce qui vous avaient donné une réponse négative.

Je réalise bien que vous ne pouvez pas avoir d’historique de traitement des transactions si vous n’obtenez pas d’approbation. Certaines entreprises doivent démarrer avec un fournisseur de solutions de paiement à haut risque, en ayant l’objectif de construire sur le long terme un historique solide, et de passer ensuite à une solution de paiement à faible risque.

Une dernière note concernant cette stratégie : faites tout ce qui est en votre possible pour éviter les rejets de débits si vous vous engagez dans ce chemin. Vous devez vous assurer que votre historique de traitement des transactions sera parfait lorsque vous essayerez de soumettre à nouveau votre demande une année plus tard.

Conclusion

Le commercial de votre compte marchand est la source d’information la plus précieuse qui sera à votre disposition avant de soumettre votre demande. Posez des questions à propos de la procédure d’approbation et écoutez les réponses. Méfiez-vous si vous sentez que quelque chose n’est pas clair. Soyez honnête au sujet de vos attentes, et si vous avez des préoccupations, soulevez-les dès le début. Le fournisseur potentiel de votre solution de paiement devrait être disposé à vous aider à obtenir une approbation, ce qui devrait finalement conduire à un partenariat à long terme mutuellement bénéfique.

Note : cet article a été rédigé par David Goodale, qui est le directeur de MerchantAccounts.ca. David possède plus de 10 ans d’expérience dans l’industrie des paiements e-commerce internationaux et multidevises.

Sujets:

Laisser un commentaire ...

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !