Comment démissionner de son emploi pour devenir entrepreneur à temps plein (modèle de lettre de démission inclus)

Comment démissionner de son emploi pour devenir entrepreneur à temps plein (modèle de lettre de démission inclus)

Comment démissionner de son emploi

Dans la plupart des cas, démissionner se révèle une expérience à la fois excitante et angoissante. Bien que vous puissiez par la suite trouver une meilleure opportunité (comme un meilleur poste) ou décider de lancer votre propre entreprise, il est toujours difficile de quitter un emploi stable ; surtout lorsqu’il s’agit de monter une nouvelle entreprise ou de se consacrer à temps plein à son entreprise existante.

Un emploi stable fournit bien plus qu’un simple salaire mensuel ; il vous permet de construire un réseau professionnel et d’avoir accès à de nombreuses opportunités.

Heureusement, il est possible de conserver ces avantages en démissionnant de façon professionnelle ; afin de préserver ses relations et ne tourner le dos à aucune occasion intéressante.

Prenez vos affaires en main

Prendre ses affaires en main

Démissionner n’est certainement pas une décision à prendre de façon soudaine ; cela est d’autant plus vrai si vous occupez un poste intéressant. La plupart des employés aujourd’hui devenus entrepreneurs ont passé des années à monter leur propre entreprise à mi-temps avant de faire le grand saut. Bien évidemment, c’est à vous de juger en fin de compte si le moment est venu de laisser tomber votre emploi principal.

Avant de vous lancer, il y a certains points à considérer.

Préparez vos économies

Avez-vous des économies sur lesquelles vous appuyer ? Un bon entrepreneur sait prendre des risques intelligents. Il est recommandé dans le cadre d’une démission de minimiser le risque en disposant d’économies pour traverser les périodes difficiles. Même les sociétés les plus prospères connaissent de temps à autre des manques de flux de trésorerie ; assurez-vous d’être en mesure de couvrir vos dépenses personnelles au cas où l’argent manquerait pendant quelques mois.

Que vous démarriez tout juste ou que vous ayez déjà établi en partie votre activité, vous devez être en mesure de gérer les changements qui surviendront une fois que vous vous consacrerez à votre entreprise personnelle à temps plein. Quelles nouvelles responsabilités allez-vous devoir gérer ? Comment allez-vous faire croître votre activité ? Si votre entreprise échoue, vous pourriez regretter votre démission. Prévoyez un plan pour maximiser vos chances de succès.

Préparez-vous à un changement de style de vie

Des changements surviendront en étant votre propre patron ; c’est une très bonne chose. Vous détiendrez plus de liberté en ayant entre autres la possibilité de choisir votre façon de travailler, votre environnement de travail, les horaires qui vous conviennent, et votre rémunération. Voici d’autres points à considérer dans le cadre de votre démission :

  • Vous reste-t-il encore des jours de congé à prendre dans le cadre de votre contrat de travail ? Si c’est le cas, profitez-en avant de démissionner. En tant qu’entrepreneur, vous n’aurez probablement pas le temps de prendre un autre congé avant bien longtemps.
  • Dépendez-vous encore des prestations de santé offertes par votre employeur ? Souscrivez à une assurance maladie avant de démissionner.
  • Pouvez-vous travailler depuis votre domicile ou avez-vous besoin de louer un bureau ? Assurez-vous de comptabiliser les frais connexes.
  • Êtes-vous disposé à être tenu entièrement responsable de l’avancement de vos projets ? Vous serez bientôt votre propre patron.

Comment démissionner de façon professionnelle

démissionner de façon professionnelle

Nous vous présentons à continuation les bonnes pratiques à suivre si votre décision a été prise et que les principaux détails de votre démission ont été réglés.

L’état de votre relation avec votre employeur importe peu ; qu’elle soit bonne ou mauvaise, il vous faut agir de façon professionnelle et courtoise pour préserver votre réputation.

Si l’expérience avec votre employeur n’a pas répondu à vos attentes professionnelles, inutile de vous plaindre ou d’entrer dans des discussions polémiques ; réjouissez-vous plutôt d’avoir pris la bonne décision.

Quelle que soit la situation, donnez à votre employeur un préavis de deux semaines. Il s’agit de la norme généralement acceptée dans le cadre d’une procédure professionnelle de démission. Si vous entretenez de bonnes relations avec votre employeur, vous pourriez le prévenir plus de temps à l’avance pour lui permettre de trouver une nouvelle ressource pouvant vous remplacer.

Ce n’est cependant pas parce que vous donnez un préavis qu’il sera accepté à coup sûr. Votre contrat pourrait être résilié immédiatement puisque certains employeurs préfèrent ne pas engager de nouvelle ressource après la démission d’un employé ; considérez donc également ce scénario éventuel.

En outre, réfléchissez à l’assistance que vous seriez disposé à fournir durant la transition. Établissez vos limites à l’avance. À quel point allez-vous vous impliquer dans les projets en cours ? Comment allez-vous vous démettre de vos fonctions ? Allez-vous vous impliquer dans le processus d’embauche et de formation du nouvel employé ? Considérez ces points à l’avance pour éviter de promettre à votre employeur plus de choses que vous n’êtes réellement disposé à gérer.

Note : Assurez-vous de réviser votre contrat de travail avant de prendre une quelconque initiative pour éviter les mauvaises surprises.

Comment rédiger votre lettre de démission

rédiger une lettre de démission

Certaines bonnes pratiques sont à considérer au moment de rédiger une lettre de démission.

Soyez clair

Soyez concis et ne vous perdez pas dans les détails. Votre message doit être clair. Votre employeur ne devrait pas se poser de questions quant à vos intentions ; il devrait immédiatement comprendre que vous souhaitez démissionner.

Ne vous justifiez pas

Il n’est pas nécessaire de vous justifier. Vous n’avez aucune obligation de le faire. Vous pouvez cependant fournir plus d’explications si vous le souhaitez. Sachez néanmoins que ce que vous mentionnez pourrait vous causer du tort dans le futur, surtout au cas où vous voudriez reprendre votre poste.

Soyez courtois

Il faut faire preuve de politesse même si vous ne vous entendez pas avec votre employeur. Rappelez-vous qu’il n’y a aucun bénéfice à ruiner une relation pour satisfaire votre égo. Idéalement, vous devriez non seulement être courtois, mais également montrer votre gratitude pour l’expérience et l’opportunité dont vous avez bénéficié.

Donnez plus de détails concernant les prochaines étapes

Votre lettre de démission devrait également spécifier à quel point vous seriez disposé à vous impliquer durant la transition, le temps que vous seriez prêt à conserver votre poste, et l’assistance que vous aimeriez fournir. Rappelez-vous cependant que vous n’êtes en aucun cas obligé de fournir de l’aide ; il s’agit néanmoins de l’attitude professionnelle recommandée. Spécifiez clairement ce que vous seriez prêt à faire ainsi que vos limites.

Modèle de lettre de démission

Vous trouverez ci-dessous un modèle de lettre de démission comportant 3 parties : démission, remerciement, et transition. Le modèle peut être personnalisé selon vos propres besoins.

Cher (Nom de l’employeur),

Je vous écris pour vous informer de ma démission du poste de (Intitulé du poste) chez (Société). Mon dernier jour de travail sera le (date).

Je suis profondément reconnaissant pour les opportunités, l’encadrement et le soutien professionnel dont j’ai bénéficié chez (Société). L’expérience et les compétences acquises me seront d’une grande utilité dans le cadre de mon parcours professionnel.

J’aimerais consacrer le temps qui me reste à la finalisation du projet (type de projet) et me démettre petit à petit de mes fonctions. Je suis également disposé à contribuer au processus d’embauche et de formation de la ressource qui me remplacera. Je vous prie de m’informer de toute autre contribution pouvant être apportée durant cette transition.

Je souhaite à (Société) un succès durable, en espérant rester en contact dans le futur.

Cordialement,

(Prénom de l’employé) (Nom de l’employé)

Étapes finales

Étapes finales démission

Après avoir remis votre lettre de démission, votre employeur demandera certainement à s’entretenir avec vous ; surtout si la nouvelle était inattendue. À ce stade, vous pourriez partager les raisons de votre démission (en expliquant par exemple que vous prévoyez de monter votre propre entreprise), mais vous n’êtes pas obligé de le faire.

En outre, il pourrait y avoir des détails supplémentaires à régler avec les membres de l’équipe du département des ressources humaines. Une fois que vous leur aurez confirmé votre démission, envisagez d’informer les employés de la société de votre décision en rédigeant une déclaration personnelle.

Une telle déclaration permettra de clarifier les raisons de votre départ et d’éviter la propagation d’éventuelles rumeurs. Informez vos collègues de votre départ, expliquez pourquoi vous démissionnez (vous pouvez être vague), remerciez-les et faites-leur savoir que vous avez apprécié travailler avec eux ; pensez également à partager vos informations de contact pour ne pas les perdre de vue.

Bien que le fait de démissionner soit souvent une étape intimidante dans le parcours de tout aspirant entrepreneur, de meilleures opportunités s’offriront certainement à vous. Si vous comptez démissionner pour démarrer ou faire croître votre propre entreprise, abonnez-vous au blog de Shopify pour plus d’astuces et de conseils pratiques.

Avez-vous démissionné pour devenir entrepreneur à temps plein ? Partagez votre expérience dans les commentaires !

 

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !