Blogs Shopify

Comment développer un produit : du concept à la commercialisation

Comment développer un produit_du concept à la commercialisation

Donner vie à une idée innovante de produit se révèle souvent un obstacle majeur pour les aspirants entrepreneurs.  

Le processus de développement d'un produit peut aller jusqu’à sembler mystérieux, et quand on entend les histoires de création de certaines grandes entreprises, le parcours vers un produit fini et fonctionnel semble rarement évident.

Le processus de développement d’un nouveau produit expliqué en 6 étapes

Le développement d’un nouveau produit est le processus qui consiste à donner vie à une idée de produit innovante pour commercialiser le produit fini sur le marché. Bien que ce processus diffère d’un domaine à l’autre, il peut être divisé en cinq étapes : idéation, recherche, planification, prototypage, recherche de fournisseurs et estimation des couts.

Nous vous expliquons comment développer votre propre idée de produit et ce qu’il faut prendre en compte à chaque étape.

1. Idéation

De nombreux entrepreneurs en herbe restent bloqués dans l’étape d’idéation à attendre une idée de génie leur permettant de trouver le produit idéal à vendre. Bien que la création de quelque chose de fondamentalement « nouveau » puisse être un processus créatif gratifiant, la plupart des meilleures idées se résument en pratique à une amélioration apportée à un produit existant.

Le modèle SCAMPER est un outil particulièrement utile pour rapidement trouver des idées de produits en posant des questions liées à des produits existants. Chaque lettre correspond à une action :

  • Substituer (p.ex., une chemise avec fermeture éclair au lieu de boutons)
  • Combiner (p.ex., un étui de téléphone avec batterie intégrée)
  • Adapter (p.ex., un soutien-gorge avec des fermetures à l'avant pour l'allaitement)
  • Modifier (p. ex., une brosse à dents électrique avec une meilleure prise en main)
  • Proposer une utilisation différente (p. ex., un matelas mousse à mémoire de forme pour chiens)
  • Éliminer (p.ex., des écouteurs sans fil)
  • Réorganiser (p.ex. un sac avec compartiments pour ne pas froisser les chemises)

En vous posant des questions fondées sur ce modèle, vous pourrez trouver de nouveaux moyens de transformer des idées existantes, ou de les adapter à un nouveau public cible ou à un nouveau problème.

Si vous recherchez encore votre « moment révélateur ! », nous avons également dressé une liste de ressources censées vous permettre de trouver vos propres idées de produits en couvrant tous les points d’importance, de l’analyse des places de marché en ligne, à la revisite des tendances établies : Les 10 endroits favoris des entrepreneurs e-commerce pour trouver des idées de produits.

2. Recherche

Avec votre idée de produit en tête, vous pourriez être tenté de passer directement à l’étape de production. Mais cela peut être un faux pas si vous ne validez pas votre idée au préalable.

La validation de l’idée est une étape censée vous permettre de vérifier que les gens seront prêts à payer pour acheter votre produit. Elle vous évite également d’investir du temps, de l’argent et des efforts dans une idée qui ne sera pas rentable. Vous pouvez valider votre idée de produit de plusieurs façons, y compris :

  • Discuter de votre idée avec votre famille et vos amis
  • Réaliser un sondage en ligne pour obtenir des avis et des commentaires
  • Lancer une campagne de crowdfunding
  • Solliciter des commentaires sur des forums comme Reddit
  • Étudier la demande en ligne grâce à Google Tendances
  • Lancer une page « Prochainement » pour jauger l’intérêt à travers des inscriptions à une liste e-mail ou des précommandes

Quelle que soit l’approche que vous allez choisir pour valider votre idée, il est important de recueillir auprès d'une audience impartiale et suffisamment grande des retours objectifs en ce qui concerne l'intention d’achat suscitée par votre produit. Méfiez-vous des réactions excessives des personnes qui vous garantissent qu’elles achèteraient votre produit si vous veniez à le créer — ne considérez quelqu’un comme votre client que si l'argent change de main.

L’étape de validation impliquera inévitablement une analyse concurrentielle. Si votre idée ou votre niche a du potentiel, il est probable qu’il y ait des concurrents déjà actifs dans le même espace.

En visitant les sites web de vos concurrents et en vous inscrivant à leur liste e-mail, vous serez en mesure de comprendre comment ils attirent leurs clients et réalisent des ventes. Vous devriez également demander à vos propres clients potentiels ce qu’ils apprécient le plus et le moins chez vos concurrents pour pouvoir définir votre propre avantage concurrentiel.

Les informations recueillies lors de l’étape de la validation du produit et de l’étude de marché vous permettront d'évaluer la demande pour votre produit ainsi que le niveau de concurrence existant avant de commencer vos planifications.

3. Planification

L’étape de développement du produit pouvant rapidement devenir compliquée, il est important de prendre le temps de planifier avant de commencer à construire votre prototype.

Au moment d’approcher des fabricants ou de commencer à sourcer des matériaux, si vous ne savez pas vraiment à quoi votre produit doit ressembler et comment il fonctionnera, il vous sera difficile de suivre correctement les étapes suivantes.

Le meilleur point de départ pour commencer à planifier consiste à dessiner à la main ce à quoi votre produit ressemblera. Votre croquis doit être aussi détaillé que possible, avec des légendes qui expliquent ses différentes fonctions et fonctionnalités.

Croquis de produit

Croquis de produit de la campagne de crowdfunding pour un haut-parleur Bluetooth, par Hidden Radio.

Vous n'avez pas besoin d'un dessin de qualité professionnelle, puisque vous n’allez pas le soumettre à un fabricant à ce stade. Cependant, si vous n'êtes pas sûr de pouvoir produire un croquis cohérent qui donnera du sens à votre produit, vous pouvez facilement trouver des illustrateurs confirmés en freelance sur Dribbble, UpWork ou Minty.

Essayez d’utiliser votre croquis pour créer une liste des différents composants ou matériaux dont vous aurez besoin pour donner vie au produit. La liste ne doit pas nécessairement inclure tous les composants potentiels, mais elle devrait vous permettre de commencer à préparer ce dont vous aurez besoin pour créer le produit.

Par exemple, un croquis de sac à main pourrait être accompagné de la liste suivante :

  • Fermetures éclair (grandes et petites)
  • Fermoirs en argent
  • Lanières en cuir
  • Pochette de protection
  • Étiquette en relief
  • Portefeuille intérieur

Outre les composants, vous devez également commencer à considérer le prix de vente et la catégorie à laquelle appartiendra votre produit. Ce produit sera-t-il un accessoire de tous les jours, ou un article réservé aux occasions spéciales ? Sera-t-il fabriqué à partir de matériaux haut de gamme, ou écologiques ? Toutes ces questions doivent être prises en compte lors de la phase de planification, puisqu’elles vous aideront à guider non seulement votre processus de développement de produit, mais également le positionnement de votre marque et votre stratégie marketing.

L'emballage, les étiquettes et la qualité globale de vos matériaux doivent également être pris en compte avant de passer aux étapes d’estimation des couts et de sourcing. Ces facteurs auront une incidence sur la façon dont vous allez promouvoir votre produit auprès de votre clientèle cible. Il est donc important de prendre également en compte ces aspects de votre produit lors de la phase de planification.

4. Prototypage

La phase de prototypage au cours du processus de développement de produit a pour objectif la création d’un produit fonctionnel pouvant être utilisé comme échantillon pour la production en série.

Il est peu probable que vous obteniez un produit fonctionnel dès la première tentative — le prototypage implique généralement de tester plusieurs versions de votre produit lors d’une phase d’expérimentation, en éliminant petit à petit les versions non adaptées et en apportant des améliorations jusqu’à ce que vous soyez satisfait de l’échantillon final.

Plusieurs prototypes

Plusieurs prototypes du produit Angle Razor, par Morrama.

Le prototypage va par ailleurs considérablement différer en fonction du type de produit que vous allez développer. Les cas de prototypage les moins couteux et les plus simples seront ceux où vous pourrez créer vous-même les produits — par exemple des recettes de cuisine et certains produits cosmétiques. Ce prototypage à faire soi-même peut également s’appliquer au développement de produit dans les niches de la mode, de la poterie, du design, y compris d’autres marchés de niche — si vous avez la chance d’être formé dans ces disciplines.

Cependant, le plus souvent, les entrepreneurs choisiront de travailler avec un tiers pour créer un prototype de leur produit. Dans les industries de la mode et du vêtement, cela implique généralement de travailler avec un couturier ou une couturière local(e) (pour les vêtements et les accessoires), un cordonnier ou une cordonnière (pour les chaussures) ou un(e) modéliste (pour les vêtements). Ces professionnels ont généralement une présence en ligne, et vous les trouverez effectuant une recherche locale pertinente sur Google.

On trouve par ailleurs dans la plupart des grandes villes des écoles d'art, de design et de mode où les étudiants sont formés à travers des programmes spécialisés aux techniques de prototypage. Les administrateurs de ces programmes impartis dans les universités ou les écoles peuvent généralement vous accorder l'accès à leur tableau d'affichage interne, où vous pourriez publier une demande d'aide pour le prototypage.

Pour les objets tels que les jouets, les accessoires ménagers, les appareils électroniques, ainsi que de nombreux autres objets à extérieur rigide, vous aurez probablement besoin d'un rendu 3D pour créer un prototype. Vous pourrez dans ce cas faire appel aux services d’artistes ou d’ingénieurs formés à l’utilisation des logiciels de conception et de dessin assistés par ordinateur, sur une plateforme de freelancing comme Upwork ou Freelancer. Il existe également des outils en ligne conviviaux tels que SketchUp, TinkerCad et Vectary, destinés aux entrepreneurs qui souhaitent apprendre à créer des modèles 3D eux-mêmes.

rendu 3d

Un rendu 3D pour le stylo Trifecto Infinity.

Pour transformer une conception 3D en modèle physique, il fallait auparavant que les fabricants fabriquent des moules pour chaque pièce. Ces moules étaient généralement couteux et impliquaient des frais d'installation pour la mise en place des outils et des matrices (entre autres), qui étaient utilisés pour couper et façonner les morceaux de plastique et d'autres matériaux durs.

Heureusement, grâce à l’innovation de l’impression 3D, les designs peuvent aujourd'hui être directement transformés en échantillons physiques à un cout bien inférieur, et avec un délai de production bien plus court.

Chris Little, le fondateur de Wintersmiths, a réalisé des prototypes de sa gamme de produits de brasserie en utilisant Quickparts. Il a expliqué qu'il a été en mesure de les réaliser avec un budget réduit et en quelques jours à peine. Alex Commons, de Bulat Kitchen, recommande l'utilisation de 3D Hubs, un service qu’il a utilisé pour réaliser un prototype de couteau, pour un prix d'environ 30 dollars par modèle imprimé en 3D.

Couteau de cuisine

Couteau de cuisine Bulat imprimé en 3D et conçu par 3D Hubs.

5. Sourcing

Une fois que vous avez un prototype de produit dont vous êtes satisfait, il est temps de commencer à rassembler les matériaux et à trouver les partenaires nécessaires à sa production. Il s’agit essentiellement de construire votre chaine logistique : les fournisseurs, les activités et les ressources nécessaires pour fabriquer un produit et le faire atterrir entre les mains du client.

Bien que cette phase implique principalement la recherche de services liés à la fabrication, vous pouvez également à ce stade prendre en compte le stockage, l’expédition et l’entreposage dans vos choix.

Dans ses mémoires, Phil Knight, le fondateur de Nike, souligne l’importance de la diversification dans la chaine logistique tout au long de l’histoire. En trouvant plusieurs fournisseurs pour sourcer les différents matériaux dont vous aurez besoin, ainsi que différents fabricants potentiels, vous aurez la possibilité de comparer les couts. Cela vous fournit également l’avantage supplémentaire d’avoir des options de rechange si l’un de vos fournisseurs ou fabricants ne répond pas aux attentes. Le sourcing de plusieurs options est un élément important pour la protection de votre entreprise à long terme.

Au moment de sourcer des fournisseurs, vous constaterez qu’il est possible de trouver de nombreuses ressources en ligne et hors ligne. Bien que cela puisse sembler dépassé, de nombreux propriétaires d’entreprises choisissent d’assister à des salons commerciaux consacrés au sourcing. Ces salons fournissent l’occasion de rencontrer des centaines de fournisseurs sur une période très courte. En plus de pouvoir voir et toucher les matériaux, vous pouvez discuter avec tous ces fournisseurs et créer une relation personnelle avec eux, ce qui peut vous être utile au moment de négocier les prix.

Au cours de la phase de sourcing, vous devrez inévitablement choisir entre fabriquer votre produit dans votre pays ou à l'étranger. Il est judicieux de prendre le temps de comparer les deux options, puisque chacune présente ses avantages et ses inconvénients.

La plateforme de sourcing la plus utilisée pour la fabrication à l’étranger est Alibaba. Alibaba est une place de marché qui met en relation des clients du monde entier avec des fournisseurs et des usines en Chine (pour la plupart). Vous pouvez parcourir sur cette place de marché des annonces pour la vente de produits prêts à être commercialisés, ou de matières premières. Un moyen courant d’utiliser Alibaba pour trouver un fabricant consiste à rechercher des annonces qui mettent en avant des produits similaires au vôtre, puis de contacter les fournisseurs correspondants pour savoir s'ils seront en mesure de gérer la fabrication de votre produit en prenant en compte toutes ses spécificités.

6. Estimation des couts 

Une fois la recherche, la planification, le prototypage et le sourcing terminés, vous aurez probablement une idée plus précise des couts de fabrication de votre produit. L'estimation des couts est le processus consistant à déterminer le cout de revient des marchandises vendues (CRMV), afin de pouvoir déterminer un prix de vente au détail et une marge brute.

Vous pouvez commencer par créer une feuille de calcul et saisir chaque cout sur une nouvelle ligne. Cette feuille devra inclure les couts de toutes vos matières premières, les couts de mise en place que vous facturera l’usine, les couts de fabrication, et vos frais d’expédition. Il est important de prendre en compte les frais d'expédition, les frais d'importation et tous les droits de douane que vous devrez payer avant que votre produit final n'atterrisse entre les mains du client, puisque ces frais peuvent avoir un impact considérable sur votre CRMV en fonction de l'endroit où vous faites fabriquer le produit.

Si vous êtes en mesure d’obtenir plusieurs devis pour différents matériaux ou des devis de la part de différents fabricants au cours de la phase de sourcing, vous pouvez créer différentes colonnes pour chaque cout afin de pouvoir comparer les différentes options. De façon alternative, vous pourriez créer une deuxième version de votre feuille de calcul afin de pouvoir comparer la production locale avec la production étrangère.

Une fois votre CRMV total calculé, vous pouvez établir un prix de vente au détail pour votre produit, et soustraire le CRMV de ce prix pour obtenir votre marge brute potentielle, ou votre profit, sur chaque unité vendue.

Développement de produits dans les secteurs les plus populaires

Le processus de développement de produits variera naturellement en fonction des industries. Passons en revue brièvement les facteurs que vous allez probablement devoir prendre en compte dans trois des secteurs les plus importantes et les mieux établis :  « Mode et Vêtement », « Beauté et Cosmétiques », et « Aliments et Boissons ».

Le processus de développement de produits dans ces trois secteurs est relativement facilité par les nombreuses études de cas bien documentées qui peuvent être utilisées comme source d’inspiration.

Mode et Vêtement

Dans l'industrie de la mode, le processus de développement de produits commence généralement à l'ancienne : avec un croquis dessiné à la main ou l'équivalent digital créé à l'aide d'un programme comme Procreate.

Le croquis est ensuite transformé en échantillon par un(e) modéliste ou un(e) couturier/couturière. Au cours de la phase de prototypage, on crée généralement un ensemble de tailles — une gamme d'échantillons avec différentes mensurations pour chaque modèle qui va être vendu. Une fois cet ensemble de tailles finalisé, il est mis en production.

Plutôt que de fabriquer leurs articles en série, certaines marques de mode et de vêtements choisissent l’impression à la demande pour produire leurs modèles à un stade initial.

L'impression à la demande vous permet d’importer des maquettes vers une application tierce, qui connecte votre boutique en ligne à un entrepôt et à une installation de sérigraphie. Lorsqu'une commande est passée en ligne, votre motif est imprimé sur un stock existant de t-shirts ou sur d’autres articles qui sont également proposés, comme des sweatshirts. Le produit est ainsi créé sans qu'il soit nécessaire de concevoir tout le vêtement à partir de zéro.

Autres facteurs à prendre en compte :

  • Étiquettes volantes : étiquettes de marque suspendues à un vêtement et contenant généralement des informations telles que le prix, la taille, etc.
  • Étiquettes : étiquettes de tissu cousues ou estampées sur un vêtement, contenant généralement des informations sur les matériaux du tissu et les instructions d'entretien.
  • Tests de lavage : soumettez votre produit à des tests de lavage pour savoir s'il se conserve bien dans le temps et comment en prendre soin.

Beauté et Cosmétiques

L'industrie de la beauté et des cosmétiques comprend une vaste gamme de produits en constant développement en raison des nombreuses tendances en matière de bien-être et de soins personnels. Du maquillage aux produits de bain, en passant par les produits de soin de la peau, de nombreuses marques de beauté se concentrent aujourd’hui sur les ingrédients naturels et la durabilité. Cela réduit la barrière à l’entrée pour les aspirants entrepreneurs, puisque le prototypage d'un produit cosmétique peut très bien être réalisé avec des ingrédients naturels de tous les jours.

L'étiquetage en marque blanche est également répandu dans l'industrie de la beauté et des cosmétiques. Cette solution vous permet d’ajouter votre emballage et votre branding à des produits existants, qui sont déjà fabriqués en marque blanche par des fabricants. Quelle que soit la voie choisie, la fabrication en série de produits cosmétiques se fait généralement en collaboration avec un laboratoire et un chimiste, afin de garantir une qualité constante à plus grande échelle.

Autres facteurs à prendre en compte :

  • Étiquettes et avertissements : identification de toutes les substances utilisées dans le produit et informations sur toutes les réactions potentielles.
  • Lois et règlementations : informez-vous sur les règlementations des agences sanitaires et de tous les organismes nationaux pertinents en matière de fabrication et d’emballage de produits cosmétiques, à la fois dans le pays où la fabrication est réalisée et là où vous prévoyez de vendre.
  • Durée de conservation : conduisez des tests et ajoutez les dates de péremption nécessaires aux produits.

Aliments et Boissons

Les produits alimentaires et les boissons font partie des produits les plus accessibles à développer à faible cout et dans le confort de chez soi. La création d’une nouvelle barre énergétique peut s’avérer aussi simple que d’acheter des ingrédients et d’ajuster la recette dans sa propre cuisine.

Pour passer de la recette aux produits emballés prêts pour la vente en magasin ou en ligne, vous devrez trouver une cuisine commerciale qui dispose d’une autorisation pour la production de produits alimentaires et ayant passé avec succès tous les contrôles sanitaires requis.

Ces cuisines sont généralement équipées de grands fours et de machines de cuisine pour la production en grandes quantités. Cela dit, si vous envisagez de produire et d’emballer en masse, la collaboration avec un cofabricant et un co-emballeur peut constituer une meilleure option. Ces tiers disposent d’installations de fabrication spécialisées dans le traitement des ingrédients bruts et la production à grande échelle de produits alimentaires et de boissons.

Autres facteurs à prendre en compte :

  • Étiquettes et avertissements : listes d'ingrédients, informations nutritionnelles à afficher.
  • Lois et règlementations : de nombreux pays ont des règlementations sur les informations nutritionnelles, les avertissements concernant les allergènes, et les allégations de santé à respecter.
  • Dates d'expiration : il faut déterminer la durée de conservation de votre produit et savoir comment vous allez le fabriquer, le conditionner et le stocker en conséquence.

Quel produit comptez-vous introduire sur le marché ?

Au cours du processus de développement d'un produit, chaque parcours vers un échantillon de produit fonctionnel diffère, et chaque industrie a son propre ensemble de particularités qui régit le processus. Si vous avez du mal à tout comprendre, souvenez-vous que chaque produit qui a précédé le vôtre a dû surmonter les mêmes défis.

En suivant ces étapes tout au long du processus de développement de votre propre produit, vous pouvez dompter la tâche intimidante consistant à commercialiser un nouveau produit sur le marché en la divisant en un ensemble d’étapes plus faciles à aborder.

Peu importe ce que vous développez, en suivant les étapes de préparation (recherche, planification, prototypage, recherche de fournisseurs et estimation des couts), vous serez en mesure de maximiser vos chances de développer un produit avec succès.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Which method is right for you?Article publié par Aleks Ignjatovic

Aleks est la rédactrice en chef du blog de Shopify en français. Elle est responsable du marketing de contenu et de la localisation pour les marchés francophones chez Shopify.

Article original : Mary-Rose Sutton
Traduction et adaptation : Mehdi Chakir

Vous souhaitez contribuer au blog de Shopify en français ? Lisez nos conseils !