Blogs Shopify

Comment rédiger un article de blog engageant qui génère du trafic

Comment rédiger un article de blog engageant qui génère du trafic

Le blogging vous donne l’occasion d’enseigner, d’inspirer, d’engager votre audience, et de générer du trafic sur votre boutique en ligne à grande échelle.

Le blogging constitue pour les gens, les entrepreneurs et les marques un moyen accessible de partager des points de vue. Mais, la barrière à l’entrée étant faible, il se révèle difficile de se démarquer ; surtout en ligne où il est estimé que 2,73 millions d’articles de blog sont rédigés chaque jour et que le contenu vidéo semble être devenu le format de contenu préféré des internautes. 

Toutefois, cela ne signifie en aucun cas que les articles de blog ont perdu leur efficacité. Le fait que vous soyez en train de lire cet article en est la preuve. II suffit par conséquent d’adopter une approche différente pour se démarquer de la concurrence.

Alors, lorsqu’il s’agit de consacrer du temps à la rédaction d’un article de blog, comment procéder pour s’assurer de récolter les fruits de ses efforts ?

Pour l’expliquer simplement, il suffit de réaliser que le processus de rédaction d'un article de blog est comparable au processus de vente d'un produit :

  • Vous trouvez une idée et la validez.
  • Vous obtenez les éléments dont vous avez besoin pour « produire » votre article.
  • Vous « emballez » l'article de façon attrayante.
  • Vous ciblez une audience qualifiée au moment de promouvoir votre article.
  • Vous réalisez le suivi de vos efforts et optimisez votre stratégie au fil du temps.

Mais, avant de vous mettre à écrire — ou plutôt de poser les doigts sur votre clavier — vous devez savoir s’il serait plus productif de rédiger vos propres articles, ou d’externaliser plutôt la tâche.

Devriez-vous engager un freelance ou rédiger vous-même votre propre contenu ?

La réponse à cette question variera en fonction de plusieurs facteurs.

Il y a 3 éléments à prendre en compte pour y répondre :

  1. Avez-vous une bonne connaissance de votre niche et de votre audience ?
  2. Pensez-vous pouvoir trouver le temps de rédiger au moins un article par semaine ?
  3. Possédez-vous de bonnes compétences en rédaction ou avez-vous envie d’améliorer vos compétences actuelles ?

Si vous répondez oui à toutes ces questions, alors envisagez de rédiger votre propre contenu vous-même ; du moins au début.

Voici pourquoi :

  • Le fait de rédiger vos propres articles vous permettra d’ajouter votre touche personnelle et de créer une connexion plus étroite avec votre audience.
  • Vous avez le plein contrôle sur le positionnement et la voix de votre blog.
  • Vous pouvez toujours laisser tomber si vous choisissez d’externaliser la tâche, et le fait d’avoir acquis de bonnes compétences en marketing de contenu vous sera très utile au moment de collaborer avec des freelances.

Si vous n’avez jamais rédigé d’article de blog auparavant, ou que vous avez tenté de le faire, mais en vain ; voici un processus en 5 étapes pour la création d’un article de blog réussi :

Tout le monde peut écrire. Mais il faut suivre un processus pour rédiger du contenu engageant.

Étape 1. Trouver une bonne idée (et la valider)

Que vous soyez en manque d’idées ou que vous en ayez trop parmi lesquelles choisir, vous devrez apprendre à différencier les bonnes des mauvaises.

Il vous sera très difficile de démarrer, ne parlons même pas de réussir, sans une idée à laquelle vous êtes disposé à consacrer votre temps et vos efforts.

La façon de créer votre contenu dépendra de l’endroit où il sera publié. Si vous comptez rédiger un article pour un autre blog afin d’atteindre une audience existante, par exemple, vous devrez prendre en compte plusieurs éléments ; les sujets qui intéressent déjà les lecteurs, les lignes directrices relatives au guest blogging sur le site en question, et vos propres objectifs. Si vous comptez toutefois publier votre article sur votre propre blog, cela vous procurera beaucoup plus de liberté.

Il existe essentiellement 2 types principaux de contenu qui façonneront la structure de votre article de blog :

  • Le contenu indémodable ou « evergreen » : ce type de contenu restera pertinent et continuera de générer du trafic pendant une longue période, voire des années. En adoptant l’approche du contenu « evergreen », vous devrez vous démarquer en publiant du contenu de très grande qualité.
  • Le contenu d’actualité : ce type de contenu est lié à des sujets d’actualité et à la mode, et aura quant à lui une durée de vie plus réduite. Toutefois, l’approche liée à la rédaction de ce type de contenu est généralement plus sûre, étant donné que les thèmes abordés sont d’actualité et qu’ils intéresseront les lecteurs. En adoptant cette approche, il faudra veiller à être rapide pour tenter d’être parmi les premiers à traiter les sujets en question, puisque le trafic diminuera une fois l’intérêt dissipé.

Si votre approche est bien pensée, vous pouvez même créer un élément de contenu servant les deux finalités ; par exemple, un guide de mode pour lequel l’intérêt se ravivera lors de la saison de l’année à venir.

Le processus de validation d’une idée d’article ne diffère guère du processus de validation d’une idée de produit ; dans les deux cas, il faut vérifier qu’il existe une opportunité en évaluant la demande.

Voici certaines plateformes, astuces et ressources pour trouver de l’inspiration et confirmer qu’il existe de l’intérêt pour le contenu que vous comptez créer :

  • Reddit et d’autres communautés actives, où les membres de votre audience interagissent et partagent leurs préoccupations et intérêts.
  • Twitter, où vous découvrirez des histoires liées à des sujets d’actualité et des conversations dont vous pourrez tirer parti si vous êtes assez rapide.
  • L’outil de planification des mots-clés de Google, pouvant vous aider à évaluer le nombre mensuel d’internautes recherchant des informations sur un sujet déterminé ; et pour identifier des opportunités de mots-clés.
  • Google Tendances, pour confirmer que votre « timing » est adapté au moment de couvrir une tendance donnée.
  • Buzzsumo (des sujets en français peuvent être recherchés même si l’interface est en anglais) ; peut se révéler une bonne source d’inspiration, puisque l’outil vous permet d’identifier le contenu lié à un sujet donné ayant été le plus partagé par les internautes.
  • En outre, les membres de votre audience existante (si vous en avez une) peuvent partager leurs points de douleur et leurs passions ; ce qui peut vous être utile pour trouver des idées de contenu, si vous les écoutez !

Afin d’évaluer votre idée d’article, vous devriez aussi effectuer une recherche rapide sur Google pour analyser votre concurrence. Cela vous permettra d’avoir une meilleure idée de l'intérêt porté par les internautes à un sujet donné, et vous permettra de trouver de l’inspiration pour traiter le thème en question de façon créative afin de différencier votre contenu en ligne.

buzzsumo contenu populaire

Une fois que vous aurez trouvé et validé une idée, l’étape suivante consistera à définir un titre principal ou une « headline » efficace pour commencer à donner vie à votre article.

Voici certains modèles à tester :

Article sous forme de liste : [Nombre] + [Adjectif] + [Éléments traités] + [Promesse]

Faciles et agréables à lire, les articles de ce type sont simples à rédiger et permettent de captiver efficacement l’attention.

En choisissant ce modèle, le travail consistera à rechercher et à réorganiser avec votre propre style du contenu déjà existant, ou à le résumer. Le fait de mettre en avant le contenu d’autres blogueurs ou celui créé par les propriétaires d’autres marques pourrait également inciter ces derniers à partager votre article avec leurs audiences existantes.

Exemple : 10 délicieuses recettes indiennes qui raviront vos invités

Article détaillant comment résoudre un problème : Comment [Résoudre un problème] + [Détails sur le contexte]

Ces articles pratiques apportent des solutions à des problèmes urgents ; si vous êtes en mesure de créer une ressource de qualité, celle-ci vous permettra de générer du trafic à long terme. En outre, si vous réussissez réellement à résoudre le problème de vos lecteurs, ces derniers vous seront également très reconnaissants.

Exemple : Comment éviter les blessures lors de vos entraînements sportifs

Article polémique : Pourquoi + [Affirmation opposée]

Les mêmes concepts sont continuellement présentés aux membres de votre audience. Pourquoi ne pas leur présenter des points de vue opposés à ceux auxquels ils s’attendent ? Ces articles doivent disposer d’un titre principal assez accrocheur pour susciter l’intérêt des lecteurs, tout en fournissant assez d’arguments pour soutenir les opinions défendues.

Exemple : Pourquoi la course à pied peut nuire à votre santé

Article destiné au partage d’expériences : Comment je [suis passé du point A au point B]

Ces articles mettent généralement en avant des histoires ou des expériences vécues par l’auteur. Si vous documentez vos expériences en tant qu’entrepreneur, le partage de vos histoires peut vous aider à former une relation authentique avec votre audience.

Exemple ; Comment l’entrepreneuriat a changé ma vie : 10 leçons clés

Votre titre principal devrait être assez accrocheur pour vous permettre de régir la structure et l’orientation de votre article. Ne tentez pas de trouver le titre parfait jusqu’à ce que vous ayez terminé la rédaction. Il vous suffira de trouver un bon angle.

Étape 2 : Rédaction du brouillon de votre article

Avant de commencer à écrire, il est important d’établir au moins une structure approximative pour votre article en mettant par écrit les sous-titres. Vous pouvez considérer qu’il s’agit d’une table de contenu destinée à un article et non à un livre.

Une fois la structure de base établie — le lecteur devant être en mesure de comprendre l’orientation de votre article à partir du titre et des sous-titres — il sera temps de remplir les vides.

Même si le blogging implique bien évidemment un processus de rédaction, vous pourriez considérer votre article comme un élément de contenu destiné à contenir du texte, des images, des citations, des vidéos, des infographies, des diaporamas, et plus encore. Ce n’est pas le nombre de mots qui compte, mais plutôt votre capacité à créer du contenu à fort potentiel viral.

De nos jours, la durée d’attention des lecteurs étant très réduite, même les meilleurs rédacteurs ne réussiraient pas à captiver facilement l’attention de leur audience uniquement avec des mots ; votre article devrait par conséquent contenir assez d’éléments visuels pouvant susciter l’intérêt des lecteurs avant même que ces derniers ne le lisent.

En fait, un article comptant un élément visuel pour chaque paragraphe de 75-100 mots vous permettra même de doubler le nombre de partages générés par un article comptant moins d’images.

Certains outils, ressources et conseils pourraient vous être utiles au moment de créer votre article :

  • Giphy ; pour inclure des images au format GIF aux articles structurés sous forme de listes.
  • Canva ; pour créer vos propres mini-infographies ou ajouter un côté visuel à vos citations.
  • Meme Generator ; pour créer des messages viraux ou « mèmes » tout en ajoutant un brin d’humour à votre article.
  • Instagram, Facebook ou Twitter ; pour trouver des publications pouvant être incorporées à votre propre contenu.
  • YouTube et vidéos Vine ; pour trouver des vidéos pouvant également être incorporées à votre article.
  • Annuaires d’infographies ; pour trouver des infographies liées à votre niche (assurez-vous de contacter les créateurs pour leur demander l’autorisation d’intégrer leurs infographies si aucune information à ce sujet n’a été spécifiée).
  • Choix de formatage stratégiques ; pour mettre en avant certaines parties de votre texte (par exemple, la mise en gras de certaines sections ou de blocs de citations).

Gardez votre « lecteur cible » à l’esprit

Dans son livre Écriture, Stephen King partage une stratégie qu’il emploie personnellement pour gagner en efficacité au moment d’écrire. Il conseille de garder un « lecteur idéal » à l’esprit — qu’il soit réel ou fictif — pour conserver un ton cohérent et la pertinence du texte. Dans plusieurs cas, il s’agira de votre « cible marketing » ou « persona ».

Il s’agit de la seule personne pour laquelle vous allez écrire, et vous devez faire en sorte que cette personne puisse :

  1. Immédiatement percevoir la valeur de ce que vous offrez.
  2. Facilement comprendre la terminologie que vous employez (votre client cible pourrait ne pas aussi bien connaître le sujet traité que vous).
  3. Éviter de se sentir ennuyée.
  4. Se reconnaître dans le ton et le style que vous employez.

Commencez à rédiger votre texte, et gardez votre lecteur cible en tête ; du titre, à la fin de l’article. Ne tentez pas de rédiger un texte parfait ; c’est l’étape du brouillon après tout.

Étape 3 : Révision et optimisation de votre article

L’une des plus grosses erreurs qu’un blogueur pourrait commettre serait de rédiger un texte, de le relire seulement et de le publier ensuite sans avoir pris le temps d’effectuer une révision poussée.

La relecture devrait être la dernière étape du processus de révision ; il faut apporter plusieurs autres modifications à votre texte auparavant.

Assurez-vous que votre structure est cohérente

La première étape consiste à vous assurer que les grandes lignes de votre article sont cohérentes — il se pourrait que vous ayez rédigé du contenu ne correspondant pas exactement à ce que vous avez planifié initialement.

Ayez un esprit critique ; et posez-vous des questions comparables à celles qui suivent pour tenter de savoir si vous avez présenté vos idées dans l’ordre le plus efficace et de la façon la plus cohérente :

  • Votre titre est-il cohérent avec l’introduction ?
  • Vos sous-titres transmettent-ils efficacement et en quelques secondes seulement l’idée principale de votre article dès qu’un lecteur atterrit sur votre page ?
  • Auriez-vous dû créer une section supplémentaire ou en supprimer une qui était inutile ?
  • Pourriez-vous avoir utilisé des listes à puces au lieu de structurer les points-clés sous forme de paragraphes ?

Les effets de primauté et de récence suggèrent que les gens retiennent surtout les premières et dernières lignes après avoir consommé du contenu. L’introduction et la conclusion de votre billet de blog sont donc les parties où vous devriez exposer vos meilleures idées.

Optimisez le SEO et la lisibilité de votre article

La valeur d’un contenu de qualité peut se voir décuplée grâce au SEO — si vous l’optimisez pour les moteurs de recherche :

  • Assurez-vous d’intégrer de façon naturelle les bons mots-clés à votre contenu.
  • Mentionnez vos mots-clés au début de votre texte.
  • Rédigez des balises « alt » pertinentes pour toutes vos images.

En outre, pensez également à optimiser la lisibilité de votre contenu pour les internautes ; insérez des hyperliens, mettez en gras les phrases clés, et utilisez les différentes options de formatage à votre disposition.

Il est évident que la plupart des personnes ne lisent pas réellement chaque mot du texte qu’elles consultent ; les gens parcourent et analysent plutôt le contenu. Par conséquent, formatez stratégiquement votre article pour faciliter la tâche à vos lecteurs.

Formatez vos articles plus facilement !

Si vous écrivez dans un document Word ou un Document Google, ou en utilisant une autre application, vous pouvez vous servir de l’outil HTML Cleaner pour formater vos articles plus facilement et gagner du temps.

Évitez les grands blocs de texte !

Vous pourriez avoir pris l’habitude de rédiger de longs paragraphes et des phrases complexes au lycée ; ce sont des erreurs à éviter.

Le contenu est plus facile à parcourir lorsqu’il est présenté en petits blocs et non sous forme de gros paragraphes.

Lequel des deux paragraphes suivants préféreriez-vous lire (les deux comptent environ 125 mots) ?

1. Un gros paragraphe

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras hendrerit mauris ullamcorper, sagittis urna eget, fermentum arcu. Nam in tortor id libero consequat lacinia. Donec sit amet egestas lorem, vel dapibus dolor. Morbi facilisis, tellus nec convallis elementum, elit erat tempus justo, a auctor odio mauris mollis dui. Cras at dui eget lectus efficitur pellentesque. Donec eget lacus eu nisi suscipit feugiat. In ultrices dui quis dolor consectetur, id varius sapien scelerisque. Curabitur maximus sapien eget nulla ornare aliquet. Duis eget quam odio. Integer dapibus vel metus quis rhoncus. Praesent scelerisque, massa vel scelerisque dignissim, dolor diam pretium justo, sed tempor mauris massa dictum est. Nunc finibus facilisis tempor. Vivamus ornare volutpat pellentesque. Nulla ullamcorper cursus dui, sit amet vestibulum arcu commodo in.

Ou…

2. Plusieurs paragraphes plus courts

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Cras hendrerit mauris ullamcorper, sagittis urna eget, fermentum arcu. Nam in tortor id libero consequat lacinia. Donec sit amet egestas lorem, vel dapibus dolor.

Morbi facilisis, tellus nec convallis elementum, elit erat tempus justo, a auctor odio mauris mollis dui.

Cras at dui eget lectus efficitur pellentesque. Donec eget lacus eu nisi suscipit feugiat. In ultrices dui quis dolor consectetur, id varius sapien scelerisque. Curabitur maximus sapien eget nulla ornare aliquet. Duis eget quam odio. Integer dapibus vel metus quis rhoncus.

Praesent scelerisque, massa vel scelerisque dignissim, dolor diam pretium justo, sed tempor mauris massa dictum est. Nunc finibus facilisis tempor. Vivamus ornare volutpat pellentesque. Nulla ullamcorper cursus dui, sit amet vestibulum arcu commodo in.

Comme règle générale, préférez les paragraphes de moins de 5 lignes et créez fréquemment des pauses en utilisant la ponctuation à bon escient. Aussi, n’ayez pas peur d’inclure des paragraphes composés d’une seule phrase pour aérer le texte et améliorer davantage la lisibilité.

Ayez des appels à l’action clairs

Les membres de l'équipe de Chart Beat ont mis en évidence un fait important : les personnes qui partagent du contenu ne le lisent pas systématiquement de façon détaillée ; il est donc important d’optimiser votre article de façon à pouvoir captiver l’attention éphémère des internautes d’aujourd’hui.

Qu’il s’agisse de bénéficier de plus d’exposition ou de générer du trafic sur vos pages de produits, vous bloguez pour une raison. Vous devez inciter les internautes à effectuer une action déterminée après avoir lu votre texte ; par conséquent, faites en sorte d’inclure des appels à l’action clairs et bien pensés.

Incluez une option de partage au milieu de l’article en générant un hyperlien du type Cliquez-pour-Tweeter afin d’inciter les lecteurs à tweeter des statistiques ou des phrases accrocheuses.

Si votre objectif est de recueillir des e-mails, utilisez un formulaire d’abonnement et offrez un cadeau — un guide gratuit, une formation gratuite, etc. — pour inciter les lecteurs à s’abonner.

Si vous possédez une boutique en ligne Shopify, vous pouvez également générer des ventes à partir de votre article de blog en ajoutant un Bouton d'achat comme appel à l’action.

Bouton d'achat Shopify

Révisez votre titre et trouvez une image principale accrocheuse

Votre titre et votre image principale sont les éléments qui vendent votre article. Que votre contenu soit partagé sur Twitter, par e-mail ou via Facebook Messenger ; ces deux éléments (avec votre métadescription) influent considérablement sur la première impression transmise par votre article.

Un bon titre doit susciter assez de curiosité chez votre lecteur pour l’inciter à cliquer.

Nous ne cliquons pas sur du contenu. Nous cliquons sur des titres.

Si vous avez des doutes quant à votre titre, vous pouvez parcourir d’autres sites connus au sein de votre niche pour analyser les titres de vos concurrents et trouver plus d’inspiration.

Pour trouver des images gratuites et libres de droits à utiliser dans votre article, consultez la nouvelle banque d’images gratuites de Shopify : Burst.

Finalement, relisez !

La dernière étape du processus de révision est la relecture.

Identifiez et corrigez les erreurs d’orthographe et de ponctuation ainsi que les expressions mal formulées, vérifiez les faits mentionnés, et assurez-vous que tous vos liens fonctionnent.

Si vous avez l’habitude d’écrire des phrases particulièrement longues, éliminez les mots inutiles et trouvez des façons plus courtes d’articuler vos pensées dans la mesure du possible. Dans plusieurs cas, vous réaliserez que vous serez en mesure d’écourter le début de vos phrases et de supprimer certains termes qui alourdissent votre style.

Lisez votre texte lentement — ou mieux encore à voix haute — au moment de réaliser ce travail de relecture final.

Étape 4 : Publication et promotion de votre article de blog

Finalement, il est temps de publier votre article. S’il s’agit de la première fois que vous comptez le faire, l’expérience pourrait sembler intimidante.

Que vont penser les gens ? Les critiques peuvent faire peur.

Mais, le problème réel est le suivant : Et si personne ne consulte votre article ?

comment promouvoir un article de blog

Pour pouvoir exister, le contenu — comme tout produit — a besoin de publicité.

Mais ne vous en faites pas ; vous pouvez promouvoir votre article de blog de plusieurs façons :

  • Faites-en la promotion sur vos profils de réseaux sociaux. N’ayez pas peur de promouvoir votre article à multiples reprises, en testant des messages et des moments de publication différents (Buffer facilite cette tâche). Envisagez même d’utiliser la publicité payante pour atteindre plus de personnes.
  • Contactez toutes les personnes que vous mentionnez dans votre article et qui pourraient accepter de le partager (envoyez-leur un e-mail ou taguez-les sur Twitter ou Facebook.)
  • Répondez à des questions sur Reddit ou d’autres forums.
  • Épinglez les images de votre article sur Pinterest.
  • Partagez-le avec vos abonnés et clients si vous possédez une liste e-mail.
  • Soumettez-le à des plateformes de curation de contenu comme StumbleUpon et Flipboard.
  • Republiez votre article (en incluant un lien vers l’article initialement publié sur votre blog) sur des plateformes de blogging disposant d’audiences déjà établies comme Medium, LinkedIn, ou Tumblr.
  • Et plus encore : Consultez l’article Comment générer du trafic gratuitement et faire connaître son site : 15 tactiques.

Étape 5 : Suivi des résultats

Il est difficile d’évaluer la performance de toute activité de marketing sans réaliser un suivi des résultats ; la même chose s’applique à la rédaction d’un article de blog.

Vous pourriez décider d’évaluer la performance de votre article en vous fondant sur le nombre de partages générés ; après tout, c’est la façon dont vous, en tant que lecteur, évaluez le succès du contenu que vous consultez.

Même si les partages vous donneront une idée du nombre de personnes ayant interagi avec votre contenu, vous devriez évaluer d’autres indicateurs également :

  • Le nombre de vues, pour avoir une idée de l’étendue de votre portée.
  • Le temps passé sur la page et le taux de rebond pour évaluer l’engagement des lecteurs.
  • Les sources de trafic pour savoir d’où proviennent les lecteurs et identifier les canaux de distribution les plus efficaces.
  • Le nombre de commentaires, ou mieux encore, les commentaires dénotant un intérêt réel (assurez-vous de répondre à ces commentaires également afin d’encourager les lecteurs à retourner sur la page pour consulter votre réponse).
  • Conversions ; qu’il s’agisse de nouveaux abonnés ou de ventes.

Prêtez également attention aux opinions des autres blogueurs au sujet de votre contenu et à ceux qui le partagent. À titre d’exemple, vous pourriez rechercher sur Twitter votre URL pour trouver les blogueurs ayant partagé votre contenu, et interagir directement avec eux. Il existe également des outils de marketing social vous permettant d’identifier tous les partages engendrés par votre article sur les plateformes sociales.

Le fait d’encourager les conversations en ligne traitant de votre article vous permettra également d’améliorer sa visibilité.

Rédigez du contenu intéressant pour la bonne audience

En fonction du type de contenu que vous comptez créer, vous pourriez rédiger votre article de blog en 30 minutes, ou nécessiter plusieurs heures pour le faire. Quoi qu’il en soit, le temps et les efforts de réflexion à investir ne sont pas négligeables. Il s’agit toutefois d’un investissement qui démontre l’intérêt que vous portez à votre audience et votre envie réelle de construire une marque.

Votre réussite sera étroitement liée à votre capacité à bien servir votre audience et à la valeur que vous réussirez à transmettre à vos lecteurs — que ce soit par le biais de contenu divertissant, instructif ou inspirant.

Par conséquent, gardez toujours votre lecteur cible en tête pour maximiser vos chances de succès.