Blogs Shopify

Les plus grands défis auxquels font face les marchands Shopify

Les plus grands defis des marchands Shopify

Sur les réseaux sociaux de Shopify, nous posons toujours des questions aux lecteurs et aux marchands au sujet de leur parcours entrepreneurial. Une question qui s’est révélée particulièrement intéressante :

Quel a été votre plus grand défi depuis le lancement de votre activité ?

Nous avons reçu plusieurs réponses réfléchies et nous souhaitions poursuivre la discussion. Pour commencer, parlons des défis qui ont été couramment mentionnés dans notre petite enquête.

1. Le financement

Un adage courant dans le monde des affaires dit « qu’il faut de l’argent pour gagner de l’argent ». Mais bien que le capital et l’accès à des fonds de financement soient des avantages indéniables, il est très facile de laisser les clichés créer une barrière mentale qui entrave l’entame de votre parcours entrepreneurial.

Il devient aujourd’hui de moins en moins couteux de lancer sa propre entreprise. Il n’y a jamais eu autant de ruses et de raccourcis pour tester la demande pour une nouvelle idée de produit avant d'être forcé à réaliser un investissement financier risqué ou irréversible. Bien sûr, cela ne signifie pas qu’il est devenu plus facile d’avoir accès à des fonds de financement. Mais vous avez tout de même la possibilité de valider un business tout en maintenant des couts opérationnels réduits.

Il est donc important que vous appreniez à dissiper vos pensées limitantes sur l’argent — celles-ci sont capables d’alimenter l’une des plus mauvaises formes de procrastination entrepreneuriale. Voici certains principes qui vous aideront à garder le nord en matière de finances professionnelles :

  • Ne vous projetez pas trop loin dans le futur. Les nouvelles entreprises ne doivent pas systématiquement effectuer des prévisions financières très poussées. Ce n’est qu’après avoir survécu au lancement initial et confirmé que vous vendez des choses que les gens veulent acheter que vous devriez considérer la planification à long terme.
  • Ne laissez pas les décisions d’achat secondaires vous mettre la corde au cou. Cette chose dont vous pensez avoir tellement besoin ? Vous pouvez probablement vous en passer. Arrêtez d’investir temps et argent dans des distractions frivoles ou des caprices — les nouvelles cartes de visite couteuses que vous avez commandées ne détermineront pas votre succès, vous pouvez en être certain.
  • Maitrisez vos finances pour maitriser votre avenir. Bien que votre comptable puisse être un conseiller de confiance, il n’agit pas en tant que directeur financier dans votre entreprise. Vous êtes finalement responsable des décisions financières que vous prenez, et cette responsabilité requiert des compétences basiques en gestion de finances et une certaine dose de discipline.

Lectures recommandées :

2. Savoir quand pivoter

Même s’il s’adressait principalement aux éditeurs de logiciels, Marc Andreessen a écrit que « dans un bon marché, un marché où existent des clients potentiels en abondance, c’est la demande qui façonne le produit commercialisé par la startup. »

Chaque entreprise rencontre des difficultés pour vendre un nouveau produit, c’est certain. Mais Andreessen explique ici qu’un marché sain se caractérise par une forte demande préexistante. Votre objectif devrait être de convaincre les clients d’acheter votre produit, et non de reconnaitre le problème. En gros, cela signifie que la proposition de valeur de l’entreprise doit parler aux gens qui veulent déjà acheter ou agir.

Si vous peinez à réaliser des ventes, vous devrez réévaluer vos initiatives pour vous assurer que votre produit intéresse vraiment les gens, ou que votre marketing transmet un message qui résonne avec les prospects. Le problème pourrait venir du produit ou même du positionnement. Dans tous les cas, c’est en gardant le marché à l’esprit que vous trouverez des solutions aux problèmes de ce genre.

Mais si les choses ne s’arrangent finalement pas, vous serez obligé de fermer vos portes ou de vendre votre entreprise. Ces deux décisions sont souvent difficiles à prendre pour la plupart des entrepreneurs. Mais c’est en mettant de côté ce qui ne fonctionne pas que vous aurez l’occasion de saisir d’autres opportunités.

Lectures recommandées :

3. Adieu la vie sociale

Trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée est une quête admirable, mais les exigences de l’entrepreneuriat forcent les fondateurs à s’adapter sans relâche pour établir de l’harmonie entre travail et vie personnelle à mesure qu’ils traversent les différents défis inhérents à la création d’une entreprise.

En gros, l’harmonie se traduit par une gestion du temps de travail qui s’adapte au mieux au style de vie désiré. Il ne s’agit pas tellement d’avoir un raisonnement mathématique pour équilibrer temps de travail et activités personnelles, mais plutôt de vous sentir parfaitement à l’aise en travaillant, peu importe le ratio entre « travail » et « vie privée ».

Il est possible d’atteindre un certain degré d’harmonie même lorsqu’il faut faire des sacrifices (et même lorsque l’harmonie semble véritablement inatteignable). Mais il est tout à fait recommandé de suivre avec des outils la façon dont vous gérez votre temps, et de vous assurer que votre rythme actuel donnera ses fruits à long terme.

« Quand vous travaillez, travaillez sans relâche. Quand vous vous divertissez, divertissez-vous sans hésitation. Ne vous divertissez pas quand vous travaillez, et ne travaillez pas quand vous devriez être en train de vous divertir. Habituez-vous à vous focaliser sur l’objectif. » — David Cancel, PDG de Drift

Parfois, il faut prendre des vacances. Dans d’autres cas, il faut simplement faire une pause pour oublier le travail et se ressourcer. L’harmonie est atteignable même lorsque des objectifs sont en ligne de mire, tant que vous comprenez comment ceux-ci s’intègrent au style de vie auquel vous aspirez.

Lectures recommandées :

4. Recruter peut être délicat

Que vous fabriquiez vos produits à la main ou non, vous avez tout de même créé votre entreprise par la force de votre poignet. Pour cette raison, il peut être difficile sur le plan émotionnel de permettre à des inconnus de s’immiscer dans vos affaires, même quand l’objectif est d’obtenir de l’aide — et surtout si vous n’avez jamais géré d’équipe par le passé.

L’anxiété commence à prendre le dessus dès le moment où vous considérez l’idée de travailler avec des employés : « Vont-ils se soucier de l’entreprise autant que moi ? Vont-ils faire attention aux détails ? Les clients remarqueront-ils que je ne m’occupe désormais plus de tout — et cela va-t-il les déranger ? » Ces préoccupations s’étendront même aux incertitudes sur vos capacités en tant que gérant : « Serais-je un bon leadeur ? Serais-je en mesure de bien former cette personne pour les tâches actuelles et les projets futurs ? »

Les entrepreneurs doivent se rappeler que l’aide temporaire ou contractuelle peut être un point de départ idéal pour commencer à déléguer les tâches à faible valeur, sans avoir à recruter directement un employé à temps plein. La collaboration avec les freelances, en particulier, est un processus à part entière avec lequel il faut se familiariser — mais il est toujours plus facile de corriger le cours des choses lorsqu’on travaille avec un expert à temps partiel.

Que vous soyez en train de préparer un lancement de produit, de planifier une nouvelle campagne marketing, ou que vous ayez simplement besoin d’aide supplémentaire pour gérer l’augmentation des ventes durant les périodes promotionnelles, les occasions se présenteront en abondance pour vous permettre de tester la collaboration avec de nouvelles recrues et d’évaluer l’impact de l’aide reçue — bien avant d’embaucher à temps plein.

Lecture recommandée :

Avez-vous déjà fait face à des défis inattendus ?

Nous aimons partager les meilleurs conseils que nous rassemblons au sujet de la création, du développement et de la monétisation à long terme d’un business en ligne. Et bien que chaque parcours entrepreneurial soit unique, les e-commerçants rencontrent souvent les mêmes types de difficultés.

Trop souvent, les endroits où l’information est partagée peuvent donner l’impression d’assister à une conversation à sens unique. Mais cela n’enlève rien à la valeur des informations présentées. Parfois, la meilleure façon d’avancer consiste simplement à poser des questions franches et à étudier les retours provenant d'une communauté de personnes qui se sont familiarisées avec le parcours.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Which method is right for you?Article publié par Aleks Ignjatovic

Aleks est la rédactrice en chef du blog de Shopify en français. Elle est responsable du marketing de contenu et de la localisation pour les marchés francophones chez Shopify.

Article original : Gregory Ciotti
Traduction et adaptation : Mehdi Chakir

Vous souhaitez contribuer au blog de Shopify en français ? Lisez nos conseils !


Vous avez des questions à propos de Shopify ?
Envoyez un e-mail à l’adresse suivante et notre équipe d’assistance technique vous répondra en français dès que possible :
assistance@shopify.com