Comment financer son entreprise : le guide

Comment financer son entreprise : le guide

Article rédigé par Ali Rami, CEO et co-fondateur de Mansa.

Vous envisagez de développer ou de vous lancer dans une activité d’e-commerce ? Vous réfléchissez à la manière de trouver des fonds pour accélérer vos ventes sur le Web ? Vous souhaitez acheter suffisamment de stocks sur l’année à venir ? Un tel projet d’entreprise se prépare. Étude de marché, business plan, financement de votre site et du besoin en fonds de roulement, etc. toutes ces étapes méritent de s’y attarder sérieusement.

Analysons pourquoi la recherche de trésorerie s’avère indispensable pour les ventes en ligne. Détaillons ensuite les 5 grandes solutions envisageables pour le financement d’une activité e-commerce. Les aides publiques, la manière de constituer ou de consolider vos fonds propres, le crowdfunding sous toutes ses formes, les emprunts bancaires classiques et enfin les autres sources de crédit, on vous dit tout dans cet article.

Sommaire

Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.

Quels sont les besoins de financement d’une activité e-commerce  ?

Le e-commerce a le vent en poupe. L’évolution des habitudes de consommation, boostée par la pandémie de la Covid-19 contribue à son développement. Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous recommandons de bien estimer vos besoins de financement. Faisons le point sur toutes les dépenses qui nécessitent des apports en trésorerie.

L’étude de marché et le business plan

Que vous ayez besoin d’une aide externe ou pas pour cette étape de votre projet, vous y consacrez toujours du temps donc de l’argent. Ne sous-estimez pas cet investissement. En outre, si vous vous faites accompagner pour l’étude de marché ou le chiffrage du business plan, vous devez alors payer des honoraires aux prestataires.

Modèle de business plan

Téléchargez gratuitement notre modèle de business plan à personnaliser en fonction du projet que vous souhaitez lancer.

Les investissements pour le site internet

Adapter son site web ou le créer de toutes pièces pour disposer d’une boutique en ligne constitue une étape fondamentale évidemment. Le développement technique d’un site, l’optimisation de l’UX, sans oublier la rédaction du contenu (catégories de produits, fiches produit, etc.), font partie des investissements à financer.

Le stock

Avec le business plan, le chiffre d’affaires prévisionnel et le budget de trésorerie, vous disposez des informations en matière de stocks nécessaires pour développer votre activité en ligne ou pour la démarrer. Les achats à vos fournisseurs pour constituer le stock de départ sont à financer.

Les charges de fonctionnement

Qu’il s’agisse de démarrer ou de développer votre activité de ventes en ligne, vous avez besoin d’un budget communication. Il peut s’agir par exemple de SEA (search engine advertising) avec des campagnes du type Google Ads, afin de pousser la visibilité immédiate de votre site et de vos produits.

Vous pouvez aussi recourir à la location d’un local supplémentaire pour vos stocks et vos expéditions. Recensez toutes les prestations et services extérieurs indispensables si c’est un lancement. L’hébergement du site, les coûts d’un graphiste, la location de matériel informatique, les frais bancaires, etc., n’oubliez rien.

1. Quelles sont les aides publiques pour une activité de commerce en ligne  ?

Aides générales à la création ou reprise d’entreprises ou spécifiques pour le numérique, toutes constituent un réel coup de pouce financier pour lancer votre activité d’e-commerce. Renseignez-vous sur vos droits.

La base nationale des aides aux entreprises

La Banque Publique d’Investissement donne accès à une base nationale des aides publiques aux entreprises. Sélectionnez votre projet et votre localisation par exemple, et vous obtenez une liste d’aides pouvant contribuer au financement d’une activité e-commerce. Il peut s’agir d’aides nationales, régionales ou territoriales. L’aide peut prendre la forme d’une subvention, un prêt, une avance remboursable, un prêt d’honneur, un allègement fiscal, une exonération de charges sociales, etc.

Les aides France Num pour la transformation numérique

Le Plan de relance comprend un volet appelé Aides France Num, destiné à épauler les entreprises dans le développement de leur activité par le numérique. Avec les ventes en ligne, nous sommes au cœur du sujet. Diagnostics gratuits, dispositif « accompagnements-actions », formations sous forme de MOOC, garantie de prêt par France Num, les mesures sont nombreuses.

2. Comment conforter vos fonds propres pour vos ventes en ligne ?

La seconde manière de financer votre activité e-commerce c’est de créer ou de renforcer vos fonds propres. Fonder une entreprise sans capitaux détenus en pleine propriété, c’est dépendre entièrement de l’endettement. Un mix des deux c’est mieux, d’autant plus que les banques l’exigent souvent.

L’autofinancement

Si vous disposez de placements liquides, vous pouvez les injecter dans votre projet e-commerce. Certains produits d’épargne salariale permettent aussi le déblocage anticipé en cas de création ou de reprise d’une entreprise par un salarié.

Les prêts d’honneurs

Les réseaux d’accompagnement d’entreprises Initiative France et Réseau Entreprendre notamment proposent des prêts dits d’honneur à taux zéro. Ils se positionnent en fonds propres. Ce sont de réels atouts pour aider à décrocher ensuite des financements bancaires par exemple. Peaufinez la préparation de votre dossier, car il sera présenté à un comité d’agrément.

Le financement du type Love Money et les dons familiaux

Sous cette expression de Love Money se cachent la famille et les amis. Les proches peuvent entrer au capital de votre société, voire aussi rajouter un apport en compte courant. Par ce biais, ils participent au financement de votre activité e-commerce. La contribution familiale peut également s’effectuer sous forme de don, d’autant plus qu’entre parents et enfants la fiscalité s’avère avantageuse.

Le crowdfunding equity et le reward crowdfunding

Nous entrerons en détail dans le fonctionnement du crowdfunding à la partie suivante de l’article. Ce type de financement par appel à la foule peut revêtir diverses formes. Pour renforcer les capitaux propres, le crowdfunding correspond à un don pur et simple, un don avec une contrepartie symbolique ou une prévente. On parle alors de reward crowdfunding. En cas de prise de participation dans le capital de votre société, le terme utilisé est le crowdfunding equity.

Les fonds de capital-risque

Ce sont des fonds qui entrent au capital d’une entreprise non cotée afin de les aider à obtenir d’autres financements grâce à l’effet de levier qu’ils représentent. En général, les fonds de capital-risque interviennent pour des activités innovantes à forte croissance ou le développement de sociétés existantes.

Les business angels

Pour un projet innovant à forte croissance, des personnes physiques, souvent cadres en entreprise ou anciens entrepreneurs, peuvent décider de contribuer à la première levée de fonds. Apporteurs de fonds et aussi de leurs carnets d’adresses, ces investisseurs recherchent une bonne plus-value future. Là encore, soignez votre business plan pour mettre le maximum de chances de votre côté.

3. Qu’est-ce qu’un financement du type crowdfunding  ?

Le crowdfunding, un financement participatif

Par définition, c’est un mode de financement participatif. Il peut aider à créer une communauté autour de votre entreprise d’e-commerce, voire aussi à fédérer vos futurs clients pour vos produits en ligne. Les investisseurs peuvent être attirés par un projet qui fait sens pour eux ou qui constitue un coup de cœur, tout comme par une perspective de revenus générés par leur investissement.

Les formes de crowdfunding : don, prêt, investissement

Le financement participatif se décline sous plusieurs formes. Voici les différents termes que vous pouvez rencontrer : le reward crowdfunding correspond à un don pur et simple du type coup de cœur, un don pour une prévente ou précommande du produit que vous lancez, voire un don avec une contrepartie comme un objet publicitaire portant le logo de votre entreprise. Le crowdfunding equity constitue une prise de participation sous forme de capital, d’obligations, ou assortie d’une commission sur les futures ventes. Le crowdlending est un prêt avec ou sans intérêts ou en minibons. 

Choisir sa plateforme de crowdfunding

Le développement de ce mode de financement a vu fleurir les plateformes proposant des opérations de crowdfunding. Comment s’y retrouver dans toutes ces structures ? Faut-il choisir une plateforme généraliste ou plutôt spécialisée dans les projets numériques ? Il existe divers outils pour rechercher la plateforme adaptée à votre besoin. Citons les sites trouverlebonfinancement.fr et financeparticipative.org. N’oublions pas le portail de la BPI appelé TousNosProjets.fr qui met en relation les demandeurs et les investisseurs.

4. Quelles solutions de financement par les banques classiques  ?

Le financement d’une activité e-commerce s’opère aussi par l’emprunt bancaire, même si le respect de plusieurs conditions s’impose pour l’obtenir. Préparez bien votre dossier, réunissez votre autofinancement et constituez vos fonds propres. Avec des garanties bancaires à proposer et une relation de longue date et sans accrocs avec votre banquier, vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté. 

Les emprunts à court terme et les avances de trésorerie

Pour financer le besoin en fonds de roulement, donc vos stocks et votre encours client, déduction faite des dettes fournisseurs, les banques vous proposent du crédit court terme. Notamment en cas d’activités saisonnières, le financement du surstock prend la forme souvent d’une avance remboursable.

Les emprunts à moyen et long terme

Les investissements de haut de bilan correspondent au matériel informatique, aux coûts de développement de votre site internet et aux logiciels. Les achats de véhicules ou d’un local de stockage par exemple constituent également des immobilisations comptables. Ces emplois durables se financent par des emprunts à moyen et long terme.

BpiFrance, la banque publique d’investissement

La Banque publique d’investissement intervient en accompagnement complémentaire du marché. Elle peut proposer des financements pour chaque étape de votre projet. N’oublions pas non plus toutes ses actions en faveur de l’innovation, par des crédits, des apports en fonds propres ainsi que des garanties.

5. Financement d’une activité e-commerce : les autres modes de crédit

Enfin, la dernière manière de financer votre projet e-commerce consiste à rechercher des modes nouveaux ou alternatifs, comme le microcrédit social, le microcrédit en ligne, les financeurs solidaires ainsi que le paiement fractionné.

Le micro-crédit

Le micro-crédit est destiné aux personnes éprouvant des difficultés à obtenir un crédit bancaire classique, par exemple du fait d’une situation jugée plus précaire ou risquée par les établissements financiers.

Définition du micro-crédit

Le microcrédit est encadré par la loi. Les montants prêtés restent en général en deçà de 5 000 euros, voire parfois 10 000 euros. Le taux du crédit se situe entre 1,5 % et 4 %. Sa durée courte conduit souvent à rembourser les fonds avant trois ans.

Organismes habilités en accompagnement du micro-crédit professionnel

Une demande de microcrédit professionnel s’effectue auprès d’un organisme agréé et non pas de l’établissement prêteur. Seules les structures comme l’ADIE également financeuses ainsi que le microcrédit en ligne sont autorisées à prêter directement. Pour du microcrédit professionnel, adressez-vous à l’ADIE, à France Active ou à France Initiative Réseau. Ces entités ont pour objectif de vous accompagner dans la préparation du dossier de financement afin de maximiser vos chances d’obtenir les fonds.

Les financeurs solidaires

Ces organismes peuvent constituer une source de financement complémentaire pour des ventes en ligne. Si votre activité appartient au secteur de l’ESS (économie sociale et solidaire), les financeurs solidaires s’avèrent également une solution à étudier. Citons la Banque Triodos, la Nef, une coopérative bancaire ou la Caisse Solidaire désormais active sur tout le territoire français.

Financement du BFR et de sa trésorerie : paiement en plusieurs fois des fournisseurs

Parmi les nouveaux financements prisés par les entrepreneurs, le paiement fractionné ou paiement en plusieurs fois a le vent en poupe. Des organismes de crédit offrent aujourd’hui des solutions de financement pour régler vos factures fournisseurs en plusieurs fois. Ainsi, la plateforme de financement en ligne Mansa propose un paiement fractionné entre 3 et 12 fois pour un montant pouvant aller jusqu’à 20 000 euros. C’est idéal pour se constituer un stock en e-commerce tout comme pour développer votre activité en ligne. Le financement d’une activité e-commerce peut donc s’envisager de 5 manières différentes. Avec ce panorama complet des solutions qui s’offrent à vous, votre projet de création ou de développement des ventes en ligne peut devenir une réalité prochainement.

Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


FAQ sur comment financer son entreprise

Comment financer son projet ?

Il existe plusieurs façons de financer un projet e-commerce. Vous pouvez par exemple opter pour l’auto-financement, décider de faire appel à des aides publiques, ou encore mettre en place une campagne de crowdfunding.

Comment trouver un prêt pour démarrer son entreprise ?

Lors de la création de votre entreprise, vous pouvez opter pour un prêt avec ou sans intérêt auprès d’organismes publics ou privés.

Où obtenir une aide financière pour créer son entreprise ?

En tant que créateur d’entreprise, vous avez un certain nombre d’aides financières auxquelles vous pouvez prétendre. Il est important de multiplier les recherches pour identifier les aides publiques et privées qui correspondront le mieux à votre situation et votre projet.

Which method is right for you?Rédigé par Ali Rami, CEO et co-fondateur de Mansa. Mansa est une fintech qui permet aux indépendants et aux TPE de financer leurs stocks et de payer leurs factures en plusieurs fois jusqu'à 20 000€.

Image : Burst