Comment trouver un bon mentor : le guide complet

Comment trouver un bon mentor : le guide complet

Le guide pour trouver un bon mentor

Quel que soit le domaine considéré, on ne devient pas un expert reconnu ou un entrepreneur à succès du jour au lendemain. Il faut généralement des années d’effort et d’expérimentation pour acquérir l’expérience et les connaissances qui permettent d’atteindre le succès.

À un moment donné, les entrepreneurs réputés d’aujourd’hui se trouvaient eux aussi à la case départ : incertains, faisant face à des difficultés, et à la recherche d’un modèle pouvant les inspirer.

Ces personnes que nous considérons comme des modèles pour nous avoir devancés et avoir franchi les obstacles sur le chemin de la réussite offrent l’une des ressources les plus sous-estimées par les nouveaux entrepreneurs : le mentorat.

Mis à part le fait de vous aider à éviter les erreurs courantes très tôt dans votre parcours et à résoudre les problèmes délicats, un bon mentor peut aussi vous offrir des conseils précieux et vous mettre en contact avec des personnes influentes, tout en vous aidant à réaliser votre plein potentiel en tant que personne.

Qu’est-ce qu’un mentor exactement ?

Un mentor est quelqu’un qui a accumulé des expériences et des connaissances que vous ne possédez pas encore, qui a commis toutes les erreurs nécessaires sur le chemin du succès, qui en a tiré des leçons précieuses, et qui est disposé à vous transmettre ces leçons.

Un mentor ne possède pas seulement une bonne maîtrise des connaissances dont vous avez besoin pour réussir — comme la maîtrise des stratégies de publicité payante en ligne ou des stratégies de lancement d’un produit dans un nouveau marché ; il possède également une forte intuition qu’il a développée sur plusieurs années en faisant ce que vous souhaitez faire. Il peut ainsi vous aider à affiner votre instinct entrepreneurial dans le domaine qui vous intéresse.

« Un mentor vous aide à atteindre la meilleure version de vous-même plus rapidement. »

Le mentorat se pratique de façon naturelle dans presque tous les domaines. Mais dans le monde des affaires, il est très rare de trouver une histoire à succès qui n’est pas en partie due au mentorat :

  • Warren Buffet fut mentoré par Benjamin Graham, qui lui a permis de devenir l’investisseur avisé qu’il est aujourd'hui.
  • Richard Brandson fut mentoré par son oncle, qui lui a appris à transmuter son énergie excentrique pour propulser sa carrière entrepreneuriale.
  • Oprah Winfrey reconnaît l’influence que la poète Maya Angelou a eue sur sa personne, non seulement à travers ses ouvrages écrits, mais également en tant que mentore et amie.

Selon une enquête menée par UPS auprès de 180 propriétaires d’entreprises, 70 % des entrepreneurs qui ont été mentorés sont parvenus à créer une entreprise qui a survécu 5 ans ou plus. Parmi les entrepreneurs n’ayant pas eu accès au mentorat, le pourcentage n’était que de 35 %.

Mais peut-être que le point le plus important à noter est qu’un mentor n’est pas un consultant. Un véritable mentor ne facture jamais les services qu’il fournit et ne réalise non plus jamais le travail à la place de la personne mentorée. Idéalement, le mentor décide de s’investir dans une relation de mentorat en raison du potentiel humain qu’il voit dans la personne désirant être mentorée, et finit par devenir un ami précieux.

C’est parce que le mentorat fait partie d’un cycle de karma positif qui implique contribuer en retour pour soutenir les personnes qui en sont à leurs débuts et qui souhaitent suivre un chemin similaire.

Tout individu ayant réussi à atteindre le succès par lui-même ou en partie grâce au mentorat ressentira dans la plupart des cas l’envie d’aider la nouvelle génération.

Construire une relation de mentorat : bonnes pratiques et erreurs à éviter

Il n’existe pas d’approche scientifique à suivre lorsqu’il s’agit de construire des relations de mentorat. En effet, celles-ci se forment souvent de façons très variées.

Un mentor devrait cependant être quelqu’un dont le travail ou la carrière vous inspire. Après tout, une relation de mentorat, comme toute autre relation, doit être basée sur le respect mutuel.

Un bon mentor se doit de posséder les qualités suivantes :

  • Il doit avoir un succès reconnu dans le domaine dans lequel vous souhaitez vous investir.
  • En plus d’être ouvert et amical, il doit apprécier la curiosité.
  • Il doit être passionné par sa carrière ou son savoir-faire (ce qui se traduira souvent par un désir d’enseigner).
  • Il doit maintenir un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, et doit disposer du temps nécessaire pour vous mentorer à intervalles réguliers.
  • En plus d’être aimable et attentionné, il doit prendre la peine de répondre de façon détaillée aux questions que vous lui posez.
  • Il doit idéalement avoir déjà été mentoré par le passé et être conscient de l’importance du mentorat pour une personne qui en est encore à ses débuts.

Les relations de mentorat se forment le plus souvent de façon naturelle, entre amis, entre collègues, ou entre professeurs et étudiants. Parfois, c’est le mentor qui détecte un potentiel chez la personne qui souhaite être mentorée et qui décide d’aider celle-ci à développer son talent en lui offrant son soutien et ses conseils. D’autres fois, c’est la personne qui souhaite être mentorée qui doit chercher de façon proactive à profiter de l’expérience et des conseils du mentor.

Par ailleurs, même sans connexions, il vous est toujours possible de trouver un mentor à travers des techniques de réseautage et de prise de contact à froid.

Trouver un mentor à travers la prise de contact à froid

L’envoi d’e-mails à froid peut se révéler très utile pour réseauter, créer des partenariats, et développer votre activité. La technique peut aussi être efficace pour profiter de l’expérience d’un mentor potentiel que vous ne connaissez pas personnellement.

Nous vous présentons un modèle de message pouvant être envoyé à froid ; adaptez-le selon vos préférences. Le modèle est dérivé d’e-mails froids qui ont enregistré un bon taux de réponse.

Bonjour (Prénom),

J’ai découvert votre profil sur (Plateforme où vous avez trouvé le profil du mentor potentiel) pendant que j’effectuais des recherches au sujet de (Domaine qui vous intéresse). J’ai été vraiment inspiré par votre (Évoquez les expériences les plus notables du mentor potentiel).

Je suis en train de (Évoquez vos propres objectifs et l’approche que vous suivez pour les atteindre), et j’aimerais énormément en apprendre davantage sur la façon dont (Parlez des accomplissements qui vous ont intéressés dans le parcours du mentor potentiel).

Si vous disposez d’un peu de temps cette semaine, ne serait-ce que de 15 minutes pour discuter sur Skype ou autour d’un café, je serais vraiment honoré de pouvoir profiter de vos conseils.

Je vous souhaite une excellente semaine !

(Votre nom)

Idéalement, vous devriez tenter de vous entretenir tête à tête avec le mentor potentiel — que ce soit en personne ou à travers une vidéoconférence Skype/un Hangout Google — pour établir une meilleure connexion avec ce dernier et montrer que vous souhaitez réellement réussir.

Gardez à l’esprit que ces mentors potentiels, en raison de leur succès, sont très sollicités et sont souvent inondés d’e-mails. Soyez donc aussi flexible et conciliant que possible.

Voici certains conseils pour entamer initialement la conversation avec un mentor potentiel :

  • Préparez une liste de questions pertinentes au sujet du parcours du mentor et de votre propre projet/entreprise.
  • Commencez par vous présenter afin que le mentor puisse mieux cerner vos aspirations et vos problèmes.
  • Respectez le temps du mentor et exprimez votre gratitude envers ce dernier (si vous le rencontrez hors-ligne dans un café ou un restaurant, insistez toujours pour payer l’addition).
  • Vers la fin de la conversation, demandez au mentor potentiel s’il serait possible que vous restiez en contact ou que vous lui envoyiez des questions occasionnellement.

Cela dit, veillez avant tout à pouvoir être vous-même autour de votre mentor potentiel. Une relation de mentorat durable doit être construite sur des bases solides d’amitié, de transparence, et sur un intérêt mutuel pour un domaine particulier.

Entretenir votre relation avec un mentor

Il existe une fausse idée très répandue sur le mentorat qui laisse croire que la relation de mentor à mentoré est comparable à une relation de maître à disciple, où toute la responsabilité repose sur les épaules du maître. Ce n’est nullement le cas.

Préférez les opportunités de mentorat où l’amitié, la transparence et le respect mutuel peuvent coexister même s’il existe un grand écart en matière d’expérience entre vous et votre mentor.

D’après Lois Zachary, auteur du livre The Mentee's Guide (« Le guide du mentoré »):

« Aujourd’hui, le mentor n’est plus le sage sur scène. À la place, il est devenu un guide plus discret qui pose des questions permettant à la personne mentorée de tirer des conclusions plus perspicaces. C’est une danse, un partenariat. Un mentor ne devrait pas donner les réponses, il devrait soulever des questions et encourager les personnes qu’il mentore à y répondre par elles-mêmes. »

Ne vous attendez pas à ce que votre mentor fasse une quelconque partie du travail à votre place ni à ce qu’il vous apprenne à faire quelque chose de nouveau (il y a Google pour cela). À la place, vous devriez compter sur votre mentor pour affiner vos instincts entrepreneuriaux, valider votre travail, et apprendre à réfléchir de façon plus efficace lorsque vous êtes sous pression.

Lors d’un processus d’apprentissage, il faut être vulnérable et curieux, et oser poser des questions (aussi stupides puissent-elles sembler au premier abord).

« Souvent, la chose la plus stupide concernant les questions stupides est de ne pas les poser. »

Il peut être difficile parfois de juger à quel point un mentor potentiel est prêt à s’investir dans une relation de mentorat.

Certains mentors proposent quelquefois une démarche plus structurée et acceptent de se réunir avec la personne mentorée de façon régulière pour qu’il y ait un échange de nouvelles des deux côtés.

D’autres accepteront de partager occasionnellement leurs conseils lorsque vous en aurez besoin ou de vous aider par vidéoconférence si vous êtes coincé. Quoi qu’il en soit, votre relation devrait être fondée sur l’amitié et une passion commune. Bien qu’il ne faille pas trop en demander à votre mentor, si vous souhaitez que votre relation soit plus structurée, parlez-en poliment à ce dernier en veillant à être respectueux de son temps : « ces conversations me sont d’une aide précieuse, pensez-vous que nous pourrions commencer à les programmer de façon régulière — peut-être une fois par mois ? ».

L’opportunité de vous voir vous développer et réaliser vos ambitions est la raison principale qui encourage un mentor à vous consacrer un peu de son temps. Vous devriez toutefois tenter d’offrir à votre mentor quelque chose en retour — qu’il s’agisse de mettre à sa disposition l’une de vos compétences ou simplement de diffuser le message concernant son nouveau projet. Même une note ou un e-mail de remerciement pourrait être un bon gage de reconnaissance.

Endroits pour trouver un bon mentor

Plusieurs approches peuvent être suivies pour trouver un bon mentor. Si vous êtes chanceux, vous en trouverez un ou deux naturellement au cours de votre parcours. Cela dit, vous pourriez également en rechercher de façon proactive de l’une des façons suivantes.

1. Assistez à des Meetups et des événements Eventbrite pour rencontrer des entrepreneurs expérimentés

La plupart des gens préfèrent réseauter en personne lors d’événements prévus à cet effet. Internet a permis aux personnes passionnées par des intérêts communs de se retrouver plus facilement et d’organiser des rencontres hors-ligne de façon plus efficace.

meetup

Vous pourrez prendre connaissance de ces événements à thème en explorant les plateformes de réseautage et de création d’événements Meetup et Eventbrite, toutes deux disponibles en français. Inscrivez-vous aux événements qui vous semblent les plus pertinents, et veillez à avoir une stratégie de réseautage en tête pour tirer pleinement profit de ces rassemblements.

eventbrite

2. Explorez les forums et les communautés en ligne

Il existe plusieurs communautés en ligne composées à la fois de nouveaux entrepreneurs et d'entrepreneurs expérimentés qui discutent de leurs activités. Ces forums constituent d’excellents endroits pour trouver des mentors. Assurez-vous toutefois que vos publications transmettent votre passion pour l’entrepreneuriat et ayez une attitude proactive sur des plateformes pertinentes.

Reddit regroupe toutes sortes de sous-forums ou sous-reddits où vous pouvez poser des questions. Effectuez une recherche en utilisant le mot-clé « mentor » pour trouver des publications d’autres utilisateurs qui ont déjà tenté de trouver des mentors par le passé et analysez la façon dont ils s’y sont pris.

reddit

Si vous possédez une boutique en ligne Shopify, vous trouverez de plus en plus de groupes Facebook en français où vous pourrez demander des retours ou vous faire mentorer occasionnellement. Connectez-vous à votre compte Facebook, et tapez l’expression « shopify francais » dans le champ de recherche pour trouver des groupes pertinents en français. Si vous maîtrisez l’anglais, vous aurez l’embarras du choix.

shopify groupes facebook

Méfiez-vous toutefois des offres qui pourraient être mises en avant à travers ces groupes. Il y a parfois des consultants qui cherchent à vendre des services aux e-commerçants débutants. Par ailleurs, bien que certaines interactions puissent parfois manquer de professionnalisme, vous remarquerez que l'ambiance d’entraide prédomine dans ces groupes Facebook. Nous avons d’ailleurs déjà vu des relations fructueuses se former à partir des échanges sur ces plateformes.

3. Connectez-vous avec des mentors potentiels sur LinkedIn

LinkedIn est évidemment une plateforme très pertinente pour toute personne cherchant à entrer en contact avec des mentors potentiels.

Saviez-vous cependant que 89 % des personnes les plus influentes sur LinkedIn sont disposées à partager des conseils ?

Il vous est possible de rechercher des profils sur LinkedIn en filtrant la recherche par compétence ou par expérience, en fonction du mentor que vous aimeriez trouver. Cela dit, vous pourriez tenter de contacter directement des mentors potentiels en leur envoyant une demande de connexion même si vous n’avez pas leur e-mail.

4. Formez un groupe de réflexion

L’entrepreneuriat se transforme souvent en une longue aventure solitaire d’apprentissage qui dure toute une vie. Vous pouvez faire en sorte que cette expérience soit plus enthousiasmante et enrichissante en formant un groupe de réflexion.

Un groupe de réflexion est une forme de mentorat entre pairs. Il s’agit d’un groupe de soutien continu constitué d’individus partageant des points de vue semblables. Ces derniers travaillent sur leurs propres projets et s’entraident en partageant leurs expériences et leurs talents lors de réunions organisées régulièrement.

Le mentorat : un cycle d’apprentissage et de contribution

Il n’y a pas de raccourcis lorsqu’on cherche à croître. Vous devrez faire face aux problèmes et tirer des leçons de vos expériences à mesure que vous avancez dans votre parcours. Mais il vous est possible d’accélérer votre croissance en trouvant un ami dans un mentor et en accédant gratuitement à toute l’expérience que ce dernier a pu acquérir en investissant son temps et son argent dans son propre développement personnel et professionnel.

Il n’est pas indispensable de vous limiter à un seul mentor. Tant que vous êtes disposé à faire l’effort de réseauter, vous pouvez en apprendre beaucoup de toutes sortes de personnes ayant acquis des connaissances que vous ne détenez pas encore.

Les individus qui profitent du mentorat ressentent souvent l’envie de contribuer à leur tour en soutenant des aspirants entrepreneurs. Peut-être que ce sera également votre cas. Les entrepreneurs d’aujourd’hui aident les entrepreneurs de demain à réaliser leur plein potentiel, et c’est ainsi que le cycle continue.

Avez-vous déjà eu un mentor qui vous a aidé à vous développer ? Partagez votre histoire dans les commentaires ci-dessous !


Which method is right for you?À propos de l'auteure

Aleks Ignjatovic est la rédactrice en chef du blog de Shopify en français, traductrice et responsable du marketing de contenu pour les marchés francophones.

Article original en anglais : Braveen Kumar
Traduction : Mehdi Chakir


Vous avez des questions à propos de Shopify ?
Envoyez un e-mail à l’adresse suivante et notre équipe d’assistance technique vous répondra en français dès que possible :
assistance@shopify.com 

Démarrez votre essai gratuit de 14 jours dès aujourd’hui !