Blogs Shopify

Comment monter une entreprise de produits alimentaires en ligne : le guide complet

Commerce de produits alimentaires en ligne

Dans le cadre de la création de toute nouvelle entreprise, il y a des obstacles à surmonter, et chaque secteur présente des considérations et des complexités juridiques qui lui sont propres. Qu’en est-il cependant du secteur alimentaire ? C’est un cas à part. On y trouve un mélange abondant d’information et de désinformation, davantage de risques en matière de complications juridiques, et la chaîne d'approvisionnement, connue pour être fragile, peut être affectée par une multitude de facteurs, des conditions météorologiques, aux considérations bactériologiques.

Si votre passion est la joaillerie et que vous cherchez à vendre en ligne vos bracelets brodés à la main, l’entrée sur le marché reste à votre portée. Cependant, avec les produits alimentaires et la nourriture en général, la sécurité est toujours une préoccupation. Les organisations gouvernementales nationales et régionales réglementent et surveillent étroitement le secteur alimentaire pour assurer la sécurité publique, tandis que le marchand doit respecter les règles et être constamment préoccupé par la qualité.

De plus, sachez que la gestion d’une entreprise de produits alimentaires implique également une gestion complexe des stocks pour éviter la détérioration et le gaspillage, ce qui se traduit généralement par des coûts supplémentaires pour une nouvelle entreprise.

Cela dit, si votre idée entrepreneuriale vous semble particulièrement prometteuse, et que vous êtes disposé à relever le défi, tenez-vous prêt. Nous sommes ici pour vous aider à réussir. De la production à l’expédition, nous couvrons dans ce guide tous les sujets clés pour vous expliquer comment monter votre entreprise de produits alimentaires en ligne. 

Remarque : chaque pays présente des spécificités différentes en matière de lois et d’exigences pour l’obtention de licences dans le secteur alimentaire. En outre, certaines catégories de produits, comme les produits laitiers et les boissons alcoolisées, peuvent être soumises à des lois supplémentaires. Assurez-vous de consulter un avocat et vos autorités locales pour obtenir des informations pertinentes pour votre entreprise. Dans le cadre de ce guide, les informations et conseils sont d’ordre général, sauf indication contraire.

Sommaire

Produits alimentaires à produire et à vendre : trouver sa niche

Étude de marché

Dans de nombreux cas, les meilleures idées de vente en ligne dérivent d'une passion ou d'un loisir. Si vous avez déjà une idée, testez sa viabilité. Existe-t-il un marché pour votre produit potentiel ? S’il s’agit d’un marché saturé, en quoi votre produit diffère-t-il ? Existe-t-il une niche ou une sous-audience qui présente des besoins insatisfaits ? En outre, considérez la facilité avec laquelle votre produit peut être vendu en ligne et expédié — prenez en compte les aspects légaux (par exemple, avec l’alcool), la fragilité, et la durée de conservation (par exemple, la nécessité de réfrigération.)

Tendances en matière d’alimentation

Si vous n’avez pas encore d’idée de produit, vous devriez considérer les points de départ suivants :

  • Parcourez les tendances alimentaires pour trouver des idées.
  • Utilisez Google Trends pour découvrir les tendances et connaître leur évolution.
  • Étudiez les volumes de recherche de mots-clés pertinents.
  • Étudiez la concurrence.

Idées pour la vente de produits alimentaires

Votre idée s’inscrit-elle dans une catégorie de niche existante ? Voici certains types de catégories à considérer :

  • Produits personnalisés, nouveautés,
  • Gourmet, artisanal, petits lots,
  • Restrictions alimentaires : sans allergènes, sans gluten, sans fruits à coque, etc.
  • Certifié biologique, naturel, équitable,
  • Éthique et religieux : végétalien, végétarien, casher, halal.

Idées pour les débutants

Explorez les idées de vente de produits alimentaires qui nécessitent un faible investissement, un matériel de production accessible, une facilité d’expédition et une absence de restrictions légales.

Voici quelques exemples de produits alimentaires que vous pourriez vendre :

  • Bonbons,
  • Collations emballées,
  • Produits en conserve et marinés,
  • Herbes séchées,
  • Kits pour repas à préparer chez soi,
  • Graines oléagineuses
  • Ingrédients de préparation culinaire (farines, etc.),
  • Revente de produits alimentaires sélectionnés,
  • Café et thé.

Produire ou revendre des produits ?

La majorité des informations présentées dans ce guide s’appliquent aux propriétaires d'entreprises qui fabriquent leurs propres produits alimentaires, que ce soit à domicile, à grande échelle dans une cuisine commerciale, ou en collaboration avec un fabricant tiers.

Si vous cherchez à sélectionner des produits alimentaires existants dans l’optique de les revendre, en lançant par exemple une épicerie fine en ligne, passez directement à la rubrique consacrée à la fixation du prix de vente.

Traçabilité des ingrédients

Glenford Jameson, avocat spécialisé dans le secteur alimentaire, souligne l’importance de s'informer au moment de s’approvisionner en ingrédients. « Tracez la chaîne d'approvisionnement », conseille-t-il, afin de renseigner les bonnes informations sur votre emballage et d’être certain de travailler avec des entreprises de confiance.

Si vous envisagez de fabriquer un produit qui sera étiqueté bio, assurez-vous que votre fournisseur possède la certification appropriée avant de le revendiquer sur votre emballage. 

Traçabilité des ingrédients

Production alimentaire : cuisines commerciales, production à domicile, usines de fabrication alimentaire

Au moment de démarrer votre activité, plusieurs options s’offrent à vous en ce qui concerne la production :

Production à domicile : certains produits alimentaires peuvent être légalement produits et vendus directement depuis votre cuisine. Vous devez cependant passer en revue les réglementations concernant le produit que vous avez choisi.

Cuisines commerciales partagées : de nombreux établissements proposent un espace de cuisine partagé qu’il est possible de louer à l’heure ou au mois, selon les besoins de production. Vous pouvez ainsi bénéficier de coûts réduits et de formalités simplifiées, puisque les établissements sont déjà enregistrés en tant qu’espaces commerciaux.

Mise en place de votre propre établissement commercial : dirigez-vous vers vos autorités sanitaires locales pour connaître les formalités nécessaires à l’enregistrement d’un établissement commercial conforme aux réglementations en vigueur.

Collaboration avec un fabricant établi de produits alimentaires : il s’agit d’une option idéale pour les entrepreneurs qui s’intéressent plus aux aspects de la vente qu’à la production. C’est également une excellente option pour les novices du secteur, étant donné que les fabricants établis maîtrisent déjà les différents aspects des régulations et de la sécurité alimentaires.

Emballage, image de marque, étiquetage

La vente en ligne de produits alimentaires est particulièrement complexe, puisque les consommateurs ne peuvent pas goûter votre produit avant de l’acheter. C’est pour cette raison que l’image de marque est particulièrement importante. Le design de l’emballage, le visuel, le site web, la page du produit et le contenu doivent tous raconter votre histoire, tout en aidant les clients potentiels à s’imaginer le goût de votre produit.

Parce que l’emballage est particulièrement important pour la vente de produits alimentaires, envisagez d’engager un designer pour créer le résultat souhaité.

Outre l’attrait visuel de votre emballage, chaque pays impose ses propres exigences en matière d’étiquetage, qui peuvent concerner les dates de péremption, les informations nutritionnelles, les avertissements signalant la présence d’allergènes, et le pays de provenance. Si vous prévoyez d’expédier votre produit à l’international, notamment aux détaillants, assurez-vous d’étudier les réglementations en matière d’étiquetage du pays de destination.

🗒️ Ressource utile :

Comment fixer les prix de vos produits alimentaires

Puisqu’il existe différents modèles (que nous avons décrits ci-dessus), les coûts pour démarrer une entreprise de produits alimentaires peuvent grandement varier.

Une chose est sûre, quel que soit le produit choisi, la fixation du prix de vente est complexe. En fin de compte, il n’y a pas de formule magique pour fixer le prix de vente idéal. Vous devez avoir une connaissance approfondie de vos coûts, et continuer d’ajuster les marges jusqu’à obtenir le prix le plus rentable.

Les marges bénéficiaires des entreprises alimentaires dépendent également de nombreux facteurs, y compris des produits vendus et de la façon dont ils sont vendus.

Si vous croyez en la valeur de votre produit, fixez son prix de vente en conséquence.

Dates d’expiration et stocks

Certaines marques développent des produits sans conservateurs qui contiennent uniquement des ingrédients naturels. C’est pourquoi il est important de maintenir des stocks réduits, et de faire en sorte que la rotation de ces stocks soit rapide.

💡 CONSEILS :

  • Explorez les outils disponibles dans l’App Store de Shopify qui s’intègrent à votre boutique.
  • Utilisez la numérotation par lot et les codes-barres pour organiser vos stocks.
  • Formez votre équipe aux pratiques de gestion des stocks que vous suivez.

    Dates d'expiration et stocks

Produits alimentaires et réglementations

En menant des recherches exhaustives, en obtenant les licences appropriées, et en mettant en place un suivi méticuleux, la probabilité de vous retrouver face à des problèmes juridiques diminue drastiquement. Si toutefois cela arrive, les conséquences peuvent être très lourdes. 

Si votre produit présente des complexités particulières, ou qu’il appartient à un ensemble de catégories qui requièrent l’obtention de licences supplémentaires (p.ex. viande, poisson, produits agricoles), consultez un avocat expérimenté dans le secteur alimentaire. Bien que ces consultations juridiques puissent occasionner des coûts supplémentaires pour un nouveau propriétaire d’entreprise, elles peuvent éviter des conséquences encore plus coûteuses à long terme. 

« Il faut cependant comprendre qu’il existe un cadre réglementaire très large », ajoute Glenford. Voici quelques bonnes pratiques à suivre si vous souhaitez gérer seul l’aspect réglementaire.

💡 Conseils :

  • Manipulez et entreposez les aliments en suivant les règles sanitaires et de sécurité. 
  • Suivez minutieusement la chaine d'approvisionnement.
  • Posez des questions à vos fournisseurs, informez-vous sur leur réputation, et demandez-leur de vous fournir des références.
  • Collaborez avec un laboratoire qui teste vos produits. Les tests en laboratoire vous aident à identifier les substances potentiellement allergènes.
  • Souscrivez à une assurance de responsabilité civile.
  • Il est important que vous soyez couvert dans le cas où un consommateur tomberait malade en consommant votre produit, ou si un incendie se déclare accidentellement dans l’espace que vous utilisez pour fabriquer vos produits.

Éthique et transparence

Au-delà de la légalité, les mauvaises décisions en matière d'éthique et de transparence peuvent ruiner une marque. Cela s’applique à toutes les entreprises, et donc également au secteur alimentaire. Glenford affirme que les meilleures entreprises se posent des questions d’ordre éthique sur leurs actions, leurs fournisseurs, la façon dont elles traitent leurs employés, et leur impact sur le monde. « Lorsque ces entreprises abordent ces points sous cet angle, elles sont souvent mieux placées pour maintenir une relation de respect et de bienveillance avec la communauté dans laquelle elles opèrent, ainsi qu’avec leurs clients. »

Expédition et livraison

L’expédition représente l'une des problématiques les plus couramment rencontrées par les propriétaires d’entreprises.

Et sans surprise, l’expédition de produits alimentaires implique des défis supplémentaires, notamment dans le cadre de l’expédition à l’international. « Si vous comptez exporter des produits alimentaires, sachez qu’il existe une série d’aliments dont l’exportation est réglementée ».

Tenez compte également des restrictions qui pourraient s’appliquer à votre produit dans le pays de destination. Techniquement, une fois que les produits entrent dans le flux d’expédition, c’est le client final qui en devient responsable. Toutefois, une mauvaise expérience de service client risque de nuire à votre activité. Vous pouvez atténuer ce risque en vous familiarisant avec les lois en vigueur dans les pays où vous expédiez vos produits.

Par ailleurs, pour éviter les formalités administratives, vous devriez envisager de collaborer avec un service de traitement des commandes, si une partie conséquente de votre activité repose sur la vente à l’international.

Expédition et livraison

Retrait des commandes et livraison locale

Si vous vendez un article qui ne peut tout simplement pas être expédié de manière classique, envisagez des alternatives qui pourraient tout de même vous permettre de le vendre en ligne. Proposez aux clients qui précommandent votre produit en ligne des options telles que le retrait en point de vente ou la livraison locale.

Pendant le confinement imposé pour freiner la pandémie du COVID-19, de nombreux commerces ont pivoté leur stratégie pour établir leur activité en ligne et mettre en place des options de retrait des commandes en drive et en magasin. 

Création d'un site web

Comme c’est le cas pour l’image de marque et l’emballage, le design de votre site web joue un rôle majeur lorsqu’il s’agit de persuader vos clients potentiels d’acheter un produit alimentaire sans le goûter au préalable. Le design de votre site inclut également la photographie. Bien que vous puissiez gérer vos shootings photos vous-même et produire des clichés de produits attrayants, vous avez également la possibilité d’engager un photographe culinaire professionnel qui maîtrise l’éclairage et la mise en scène. Prenez en photo votre produit, affichez en gros plan les textures et les couleurs et mettez en scène votre produit de manière attrayante. 

Utilisez le contenu de la page du produit pour décrire en détail le goût et la texture de votre produit alimentaire, et incluez l’intégralité des informations relatives aux ingrédients et aux substances allergènes. Pour que la page de produit conserve un design épuré, prenez le temps de créer une page de foire aux questions (FAQ) approfondie censée répondre aux questions supplémentaires que les clients pourraient se poser sur les ingrédients, les informations diététiques, et les méthodes de production.

Même dans le cas où votre site web ne constituerait pas votre seul canal de vente, il est important de le considérer comme un environnement qui vous rapproche de vos clients et qui raconte votre histoire. Si le design web n’est pas votre fort, vous pouvez choisir parmi les thèmes e-commerce prêts à l’emploi de Shopify, ou engager un Expert Shopify pour obtenir un rendu personnalisé.

Marketing et contenu

La promotion de votre boutique en ligne est un autre sujet que nous avons déjà abordé sur le blog de Shopify, et les mêmes règles s’appliquent lorsqu’il s’agit de promouvoir votre produit alimentaire. Puisqu’il n’est pas possible de goûter avant d’acheter, il est essentiel que les clients potentiels se sentent concernés par votre histoire.

Marketing hors-ligne

Même dans le cas où votre business plan ne prendrait pas en compte une stratégie de commercialisation en points de vente physiques, il est tout de même très important d’aller à la rencontre des clients potentiels en personne pour leur présenter et leur faire goûter votre produit :

  • Générez de l’engouement dans votre ville en participant à des marchés,
  • Ouvrez une boutique éphémère,
  • Collaborez avec des restaurants et des marques complémentaires dans le cadre de l’organisation d’un événement de dégustation,
  • Organisez un dîner privé avec des influenceurs,
  • Invitez régulièrement des clients dans votre atelier de fabrication alimentaire (par exemple, une visite de chocolaterie),
  • Lancez votre marque au cours d’un salon alimentaire ouvert au grand public.

Merci d’avoir lu cet article dans son intégralité, futur propriétaire d’entreprise alimentaire ! Pour conclure, sachez que le démarrage d’une entreprise de produits alimentaires représente un vaste sujet à couvrir. Bien que le secteur alimentaire constitue un marché plein de défis, vous pouvez tout à fait le rentabiliser si votre passion prend le dessus et que vous êtes disposé à vous familiariser avec le jargon juridique.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

Texte original par Dayna Winter. Traduction par Mehdi Chakir.

Images : Burst / Illustration : Pete Ryan.