Blogs Shopify

Shooting photo e-commerce : 6 étapes pour fluidifier le processus 

Shooting photo e-commerce_6 etapes pour fluidifier le processus 

Vous n’avez pas besoin de gérer une boutique de « fast fashion » ou « mode accélérée » pour admirer la rapidité et l’efficacité avec lesquelles les nouvelles collections voient le jour. Que ce soit en ligne ou en magasin physique, la vitesse à laquelle les nouveaux designs sont commercialisés est impressionnante.

Il y a beaucoup à apprendre de la fast fashion en matière d’optimisation du processus de shooting photo. Dans le monde connecté du e-commerce, il est devenu essentiel de modéliser les étapes des séances de photographie pour faire atterrir aussi vite que possible les nouveaux produits entre les mains des clients.

Nous vous présentons un guide en six étapes pour optimiser votre photographie de produits et prendre des clichés aussi efficacement qu’un professionnel de la fast fashion.

1. Planifiez votre shooting

Planifiez votre shooting

Vous devez avoir une idée de la façon dont la journée de shooting va se dérouler avant même de mettre un pied dans le studio. L’organisation est le mot d’ordre. Rassemblez tout le matériel dont vous aurez besoin pour la séance photo, recherchez des réponses à toutes les questions pressantes, discutez du programme de la journée avec les photographes et les modèles, et assurez-vous que tout le monde connait ses responsabilités.

Nul besoin d’utiliser des solutions sophistiquées de gestion de projet ou des applications complexes — même si certaines, comme Trello, peuvent se révéler très utiles. En fin de compte, de quoi avez-vous besoin ? D’une feuille de calcul, et d’une liste des shootings prévus.

liste des seances photo prevues

Planifiez vos shootings à l’avance en dressant une liste des séances photo prévues, que vous pourrez mettre à jour au fur et à mesure.

Votre liste de shootings est un document évolutif qui détaille les produits que vous allez photographier, les caractéristiques de produits qui doivent être mises en valeur (comme de la broderie ou d’autres détails qui pourraient passer inaperçus aux yeux du photographe), la façon dont les produits doivent être portés par les modèles ou présentés sur les mannequins d’affichage, et des informations pratiques comme la disponibilité actuelle des produits.

Vous devez avoir cette liste sous la main au cours des séances photo, et la mettre à jour à mesure que la journée avance pour être certain de n’oublier aucune prise importante.

D’un autre côté, votre liste de shootings vous servira aussi de liste d’appel — un document qui décrit la programmation des séances photo, le lieu des prises, et les membres de l’équipe qui doivent être présents. Il ne faut pas vous amuser à engager un mannequin qui restera les bras croisés pendant plusieurs heures, en attendant que vous configuriez votre studio. Veillez à ce que votre liste d’appel soit prête au moins une semaine à l’avance pour confirmer le programme avec chaque participant.

2. Préparez votre studio

La cohérence est essentielle en photographie de produits. Vous devez réussir à conserver une mise en scène cohérente pour chaque ensemble de clichés, et pour chaque nouvelle séance photo. Veillez donc à documenter votre configuration de façon détaillée. Marquez les positions des sources de lumière, de l’appareil photo, et des produits photographiés pour pouvoir recréer votre configuration et votre mise en scène ultérieurement.

Preparez votre studio

Documentez la configuration de votre studio pour pouvoir la recréer lors de séances photo futures.

Si vous mettez en place votre studio pour la première fois, vous aurez besoin d’un appareil photo DSLR, d’un trépied, d’une toile de fond blanche, et d’une source de lumière.

Minimisez les risques d’accidents dans votre studio. Enroulez les câbles pour éviter de trébucher. Vous pouvez utiliser des accessoires peu couteux comme du ruban adhésif, des bandes velcro, des attaches câbles, et des pinces pour mettre de l’ordre et minimiser le risque d’accident.

Ordonnez votre studio photo

Minimisez les risques d’accidents graves dans votre studio.

3. Donnez du style à vos produits

Présentez vos produits de la meilleure façon possible avant le shooting, et ajustez-les entre chaque prise.

Retirez les étiquettes, les autocollants, et tout autre élément similaire. Examinez chaque produit pour vérifier qu’aucune partie n’est endommagée ; les échantillons de produits sont souvent transportés sur de longues distances, et ils peuvent donc être endommagés lors du transport. Faites de votre mieux pour soigner les imperfections que vous trouvez afin qu’elles passent inaperçues.

soignez les imperfections

Nettoyez votre produit, soignez les imperfections s’il y en a, et ajustez-le de façon attrayante avant le shooting.

Si vous photographiez des vêtements, repassez-les le jour du shooting pour éviter les signes disgracieux de froissement. Les rouleaux à charpie peuvent rapidement enlever la poussière, les filaments et d’autres éléments indésirables.

Styler un produit ne se limite pas à créer un affichage attrayant ou à ajouter des accessoires intéressants.

Si vous photographiez un vêtement porté par un mannequin réel, ou par un mannequin d’affichage, utilisez tous les accessoires nécessaires pour l’ajuster de façon attrayante au corps — pinces, épingles, broches, ruban adhésif, etc. Envisagez même de faire appel à un styliste professionnel qui sera en mesure de vous assister avec ses propres outils et idées — afin que vous puissiez vous concentrer sur des aspects moins techniques du shooting photo.

mannequin invisible

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La technique du mannequin invisible permet d’éliminer toutes les distractions en postproduction.

Si vous n’avez pas suffisamment de budget pour engager un top-modèle ou que vous souhaitez qu’il n’y ait pas de distractions dans vos images de produits, vous pouvez utiliser une technique de postproduction 3D nommée le mannequin invisible, ou mannequin fantôme.

Si vous souhaitez obtenir des images de type mannequin invisible, cela se planifie à l’avance pour pouvoir prendre les prises de vue requises. Plus tard, vous allez combiner plusieurs images en postproduction.

4. Prenez vos photos

La prise de photos devrait être une étape plutôt simple, une fois que vous avez finalisé les préparations et la configuration. Une bonne planification vous permettra de profiter pleinement de ce moment.

reglages DSLR

Prenez d’abord des photos pour tester les différents réglages de l’appareil. Documentez vos choix finaux.

Prenez du temps pour tester et ajuster les réglages de votre appareil photo. Si vous n’êtes pas encore familiarisé avec l’ouverture, l’ISO, la balance des blancs ainsi que les autres icônes et acronymes sur votre appareil, prenez un moment pour consulter notre guide sur la photo de produits et nos articles de blog connexes.

Utilisez un logiciel de traitement d’images. Capture One Pro et Adobe Lightroom sont deux logiciels puissants et très populaires, qui peuvent accélérer votre flux de travail tout en améliorant la qualité de vos photos. Tous deux peuvent directement être connectés à la plupart des appareils photo DSLR, et ils vous fourniront la possibilité de réviser, de classer, et d’ajuster instantanément vos images.

L’abonnement annuel à Capture One Pro vous coutera entre 150 € et 300 €, ce qui est un peu plus cher que les 10 € d’abonnement mensuel à Adobe Lightroom qui est généralement fourni avec Photoshop dans la plupart des forfaits. Tous deux offrent une période d’essai de 30 jours qui vous permet de tester les fonctionnalités à votre guise pour vous faire une idée de la qualité. Si vous possédez un appareil photo Sony, vous allez pouvoir profiter gratuitement d’une version de Capture One Express, plus légère.

Si vous photographiez des produits immobiles, ou que vous prenez des photos de haut (p.ex des assemblages de produits pour une tenue, des éléments contenus dans un kit, etc.), vous devriez prendre les clichés directement à partir de l’ordinateur en appuyant sur la barre espace, plutôt que sur le bouton de l’appareil photo. Si vous photographiez des produits « en mouvement », par exemple des vêtements portés par un mannequin, vous devriez vous placer derrière l’appareil photo pour vous assurer de capturer le moment.

5. Retouchez vos images

Après avoir pris vos photos, il sera temps de les traiter pour les publier sur le Web. L’objectif de base de votre travail de postproduction est de faciliter la navigation, et d’augmenter les taux de conversion grâce à des images de haute qualité, qui ne consomment que très peu de bande passante. Vos pages doivent se charger rapidement, sans compromettre la qualité de la résolution.

Retouchez vos images

Assurez-vous que l’alignement, les marges, les arrière-plans, les ombres, et les autres éléments similaires de vos images de produits soient cohérents.

La cohérence est synonyme de qualité en matière d’images de produits. Vous devriez utiliser les mêmes fonds, les mêmes marges, le même alignement, et le même type d’ombrage, entre autres, à travers tous vos visuels. La cohérence permet aux visiteurs de rester focalisés sur le produit sans être distraits par d’autres éléments sans importance, comme des fonds de photos qui changent d’une image à l’autre. En outre, la cohérence met en valeur l’attention que vous portez au détail, ce qui augmente votre professionnalisme aux yeux des clients.

La postproduction peut être divisée en deux phases : traitement individuel, et traitement par lot. Le traitement par lot fait référence aux retouches qui sont appliquées de façon simultanée à toutes les images d’un lot. Le traitement par lot peut généralement être réalisé avec un logiciel de retouche photo. Vous pouvez, par exemple, ajuster la coloration de votre lot d’images sur Lightroom, et éviter de perdre du temps dans des retouches individuelles.

Adobe Photoshop vous permet de réaliser des traitements de lots d’images plus sophistiqués grâce aux « Actions » Photoshop.

Les « Actions » vous permettent d’enregistrer une série de retouches, et de convertir celles-ci en un traitement automatisé. Votre processus de traitement personnalisé pourra ainsi être appliqué simultanément aux images de votre lot. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour la correction de certains paramètres comme l’exposition, le contraste, la teinte, le recadrage, entre autres.

Mais certaines étapes plus compliquées continueront de nécessiter une retouche manuelle. Par exemple, vous allez probablement vouloir éliminer le fond de vos photos, pour le remplacer par du blanc pur.

Un blanc pur éliminera les distractions tout en réduisant la taille de fichier, car moins de détails devront être enregistrés. Même un professionnel expérimenté aura besoin de quelques minutes pour supprimer le fond d’une photo, tout en conservant une qualité professionnelle.

Envisagez d’externaliser la postproduction. Les processus numériques sont parmi les processus les plus avantageux à externaliser pour des raisons évidentes. Outre l’absence d’éléments physiques à échanger, il y a un grand vivier de talents expérimentés, et les délais de finalisation de projets sont très courts. Les principaux défis de l’externalisation concernent la gestion des projets, la communication, et le respect des normes de qualité spécifiées.

L’externalisation de la postproduction peut vous faire gagner du temps et de l’argent si vous trouvez le bon partenaire.

Si vous souhaitez engager en ligne un professionnel de la retouche d’images, il ne faut pas considérer uniquement le tarif. Passez en revue les projets précédents et les portfolios des candidats pour vous assurer que ces derniers peuvent répondre à vos exigences en matière de qualité. Tentez d’évaluer leur capacité à communiquer, à s’adapter à vos besoins, et tous les aspects logistiques d’importance (langue, fuseau horaire, heures de disponibilité, etc.).

6. Révisez et publiez

Que vous externalisiez le processus de retouche, ou que vous le preniez en charge en interne, vos photos finales devraient être examinées par une autre personne, tant pour le contenu que pour le respect des spécifications techniques.

Si vous êtes la personne qui à la fois retouche les photos et évalue les résultats finaux, des détails disgracieux vont probablement passer inaperçus devant vos yeux. L’inclusion d’une autre personne dans le processus de révision des photos constituera une barrière supplémentaire contre les erreurs flagrantes et l’embarras qui vient avec vis-à-vis des clients.

Une fois que vous êtes certain que vos images de produits sont optimisées pour le Web, il sera temps de les mettre en ligne dans votre boutique Shopify. Si vous le faites directement depuis votre compte Shopify, il vous sera possible d’ajouter des images de produits pendant que vous ajoutez un article, et ensuite de spécifier des variantes à afficher.

Un processus bien documenté, une qualité prévisible

Une fois que vous aurez créé, documenté et testé votre flux de travail, recommencez ! Ajustez le flux au besoin. En vous familiarisant avec le processus, vous parviendrez à l’optimiser de plus en plus rapidement, jusqu’à obtenir une machine bien huilée.

L’exécution d’un processus efficace de photographie ne dépend pas du budget, mais plutôt de la planification et de la clarté des étapes. Restez à l’affut des tendances dans le domaine, et suivez les leadeurs de l’industrie. Restez à l’affut des nouvelles techniques, et testez de nouvelles technologies. Si vous êtes suffisamment informé et organisé, vous pouvez augmenter considérablement votre vitesse d’exécution.

Pour vous immerger davantage dans le sujet :


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Which method is right for you?Article publié par Aleks Ignjatovic

Aleks est la rédactrice en chef du blog de Shopify en français. Elle est responsable du marketing de contenu et de la localisation pour les marchés francophones chez Shopify.

Article original : Thomas Kragelund
Traduction : Mehdi Chakir

Vous souhaitez contribuer au blog de Shopify en français ? Lisez nos conseils !


Vous avez des questions à propos de Shopify ?
Envoyez un e-mail à l’adresse suivante et notre équipe d’assistance technique vous répondra en français dès que possible :
assistance@shopify.com