Vendre des produits cosmétiques sur Internet : le guide

vendre des produits cosmétiques sur Internet

Vous souhaitez vendre des produits cosmétiques sur Internet ? Ou vendre des produits cosmétiques fait maison ? Dans ce guide, découvrez tout ce que vous devez savoir pour réussir et vous faire une place sur ce marché hyper compétitif.

« Clean beauty », beauté sans déchet, vrac, durabilité, marketing d’influence, nouvelles expériences virtuelles, co-branding : le secteur des cosmétiques est en pleine effervescence. Les marques rivalisent d’innovation et de nouveaux produits pour attirer et séduire des consommateurs toujours plus exigeants.

Avant de se lancer, il est important de connaître les chiffres de référence du secteur et les tendances de consommation. Pour vous aider à affiner votre positionnement, nous passerons en revue le marché et l’évolution des attentes et des comportements d’achat.

Nous vous expliquerons également les 7 étapes à suivre pour vendre des produits cosmétiques sur Internet, de la définition de votre offre à la promotion de vos produits. Enfin, nous partagerons des exemples de marques de cosmétiques qui ont opté pour la vente en ligne et les recettes de leur succès.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Le marché des cosmétiques et des produits de beauté dans le monde

Selon les chiffres du groupe L’Oréal Paris, le marché cosmétique mondial représente plus de 228 milliards d’euros, avec une croissance de 8,1% en 2021. Si le marché était en recul en 2020 dans un contexte de pandémie mondiale, il a repris des couleurs avec une demande en hausse sur tous les segments.

Le premier marché mondial est l’Asie du Nord, qui concentre 35,1% du chiffre d’affaires mondial du secteur des cosmétiques. Le second marché est l’Amérique du Nord (25,7% des ventes) et le troisième l’Europe (22,1% des ventes).

Le marché est constitué de 5 catégories de produits :

  • Soin de la peau (41,8% du chiffre d’affaires)
  • Capillaire (21,90%)
  • Maquillage (15,70%)
  • Parfums (10,70%)
  • Hygiène (9,90%).

En 2022, les principaux moteurs de croissance du marché des cosmétiques sont le soin de la peau et le capillaire, en particulier dans les secteurs luxe et dermocosmétique. Par ailleurs, la croissance du marché est particulièrement forte aux Etats-Unis et en Chine continentale. Enfin, un circuit de distribution tire le marché : le e-commerce, avec l’explosion de la vente en ligne de produits cosmétiques.

C’est un fait : le marché de la beauté est de plus en plus digital. Le e-commerce représente aujourd’hui 24,5% du marché contre 22,8% en 2020. La croissance de ce circuit est beaucoup plus rapide que la moyenne du secteur, avec une croissance de 16% des ventes de cosmétiques en ligne dans le monde en 2021.

Par ailleurs, si le marché mondial est dominé par de grands groupes comme L’Oréal Paris, Unilever et Estée Lauder, de plus en plus de jeunes marques innovantes parviennent à s’imposer et à trouver leur clientèle, et notamment des marques françaises.

La France est le premier exportateur mondial de cosmétiques, montrant l’attrait pour les produits de beauté Made in France.

Les tendances du secteur des cosmétiques

Pour Cosmed, l’association professionnelle des TPE, PME et ETI de la filière cosmétique, 3 grandes tendances façonnent aujourd’hui le marché : la consommation de produits naturels, l’évolution du consommateur vers le consomm’acteur et des réseaux sociaux devenus incontournables.

La consommation de produits naturels

De plus en plus de consommateurs sont à la recherche de produits bio et naturels. D’après le Baromètre de la beauté green de Blissim, plus de 4 Françaises sur 10 (42%) ont modifié leur routine beauté au cours des deux dernières années, au profit du « green ».

Pour 4 répondantes sur 10, la beauté green est avant tout synonyme d’ingrédients « clean ». 19% des clientes affirment lire la liste d’ingrédients des produits cosmétiques de manière systématique.

Par ailleurs, une grande partie des clientes veulent que les marques s’engagent et se mobilisent : en faveur de la cause animale (citée par 38%), de l’écologie (34%) et pour des causes sociétales (33%).

Dans ce contexte, les clientes sont particulièrement attentives aux labels et c’est même un déclencheur d’achat pour 65% d’entre elles. Les labels les plus connus sont : « Cosmétiques Bio », « Cruelty Free » et « Vegan ».

Du consommateur au consomm’acteur

Une autre tendance de fond du secteur des cosmétiques est l’émergence d’un « consomm’acteur » qui joue un rôle de plus en plus actif. Les initiatives de co-création se multiplient, avec des marques qui font appel à des consommateurs pour créer un produit cosmétique.

Les marques de cosmétiques offrent également de plus en plus de possibilités de personnalisation, pour trouver le produit cosmétique adapté à sa problématique.

Enfin, l’essor des cosmétiques fait maison et du « DIY » inspire de nouvelles approches. Certaines marques proposent ainsi des kits pour fabriquer son propre produit cosmétique, comme un fond de teint parfaitement adapté à sa carnation.

Des réseaux sociaux devenus incontournables

Les réseaux sociaux jouent un rôle de plus en plus important dans les décisions d’achat. C’est d’autant plus vrai dans le secteur des cosmétiques, où le visuel et l’image ont une place centrale. Selon une étude de Kolsquare sur les vecteurs d’influence beauté sur les réseaux sociaux, Instagram est de loin le réseau social avec le plus de contenus beauté.

Avec le développement du « social commerce », beaucoup de consommateurs achètent directement sur les réseaux sociaux. De nombreuses marques de cosmétiques disposent ainsi de boutiques Instagram et établissent des partenariats avec des influenceurs dans le cadre de stratégies de marketing d’influence. Beaucoup s’essayent aussi à de nouveaux formats comme le live shopping.

Autre tendance émergente : l’exploration de nouveaux usages, avec des marques de produits de beauté qui se lancent dans le métaverse et dans les NFT comme le soulignait Vogue.

Vendre des produits cosmétiques sur Internet : 7 étapes

Alors, comment se lancer sur le marché et vendre des produits de beauté en ligne ? Suivez nos conseils en 7 étapes pour vendre des produits cosmétiques sur Internet.

1. Trouver sa niche et son positionnement

vendre des produits de beauté en ligne

Le marché des cosmétiques est ultra concurrentiel, avec de nombreux acteurs qui veulent une part du gâteau. Si vous avez une idée de produit, vous devez vous assurer de trouver un positionnement qui vous différencie.

Réfléchissez aux questions suivantes :

  • En quoi votre idée est-elle différente de ce qui existe déjà sur le marché ?
  • Quel segment de clientèle visez-vous ?
  • Quelle est votre proposition de valeur pour cette clientèle ?
  • Votre idée répond-elle à une tendance de marché ?

À noter : vous pouvez vous différencier avec un produit nouveau mais il y a de nombreuses autres manières de se différencier : avec une formulation innovante, un packaging inédit, un engagement fort ou un partenariat inattendu.

Par ailleurs, vous pouvez décider d’être ultra spécialisé ou généraliste : certaines marques se concentrent sur un seul produit ou une seule catégorie de produits tandis que d’autres vendent des produits cosmétiques de tous types.

Prenez le temps de faire une étude de marché pour confirmer le potentiel de votre idée et créez un business plan.

Modèle de business plan

Téléchargez gratuitement notre modèle de business plan à personnaliser en fonction du projet que vous souhaitez lancer.

2. Connaître la réglementation

réglementation produits cosmétiques

Autre aspect à étudier avant de commencer à vendre des produits cosmétiques sur Internet : les règles de mise sur le marché de produits cosmétiques. Il est notamment important de bien comprendre et de respecter les règles relatives à :

  • La composition : les produits cosmétiques ne doivent pas nuire à la santé humaine. Dans ce contexte, vous ne pouvez pas utiliser n’importe quel ingrédient. Le règlement (CE) 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil inclut une liste des substances, colorants, agents conservateurs et filtres ultra-violets que peuvent contenir les produits cosmétiques.
  • L’étiquetage et la présentation : le packaging du produit doit comporter plusieurs mentions obligatoires comme le nom et l'adresse du fabricant, la liste des ingrédients, la date de durabilité minimale ou la durée d'utilisation après ouverture, le numéro de lot, les précautions particulières d'emploi et le pays d'origine pour les produits importés des pays tiers.
  • Les allégations marketing : toute allégation sur les bénéfices d’un produit cosmétique doit respecter des critères de véracité et être démontrée par des éléments probants.

3. Déterminer son processus de production ou d’approvisionnement

formulation produits cosmétiques

Il existe 4 principales options pour vendre des produits cosmétiques sur Internet : fabriquer vos propres produits maison, trouver un fournisseur de produits en marque blanche, faire produire vos produits cosmétiques ou faire de la revente.

Vendre des produits cosmétiques fait maison

Certains produits de beauté, comme les baumes à lèvres, les huiles pour le visage et les produits pour le bain, sont assez simples à fabriquer. De ce fait, il est assez facile de se lancer dans la fabrication maison pour créer votre marque.

C’est un bon point de départ pour tester votre produit et commencer à vous faire connaître. En effet, les fabricants industriels exigent souvent des quantités minimales qui peuvent être prohibitives pour une toute jeune marque.

Attention, même si vous faites de la fabrication maison, il est important d’avoir une approche rigoureuse et standardisée pour garantir la qualité et la conformité de vos produits.

Trouver un fournisseur de produits en marque blanche

Le terme marque blanche (ou marque de distributeur) fait référence à des produits fabriqués de manière générique qui peuvent ou non être légèrement personnalisés (avec un parfum par exemple) et qui sont emballés et vendus sous votre propre marque. De nombreuses marques peuvent utiliser la même formule fabriquée par la même usine, avec des variations subtiles et des emballages différents.

La marque blanche est une option idéale si le produit en lui-même n’est pas au cœur de votre stratégie. Par exemple si vous vendez un gommage dans un packaging unique, et que vous comptez vous différencier avec le packaging plutôt qu’avec le produit.

La marque blanche peut aussi être un excellent moyen de passer rapidement de l'idée au produit fini, en particulier si vous vous lancez dans une tendance forte. Avec cette approche, il n’est pas nécessaire de concevoir et de tester de nouvelles formulations de produits.

Faire produire vos produits cosmétiques

Vous pouvez aussi décider de faire produire vos propres produits cosmétiques, issus d’un processus de recherche et développement. De nombreux fabricants de produits cosmétiques produisent pour plusieurs marques dans le même espace et proposent des services de formulation pour vous aider à créer votre produit.

Il existe des annuaires de fabricants de produits cosmétiques, comme celui d’Europages. N’hésitez pas à en contacter quelques-uns, de préférence près de chez vous. En effet, disposer d’un fournisseur local rend les échanges plus faciles et vous pouvez être amené à vous déplacer à plusieurs reprises.

Avant de faire un choix, au-delà de l’aspect financier et de l’impact sur votre rentabilité, prenez le temps de comprendre comment le fabricant travaille et demandez-lui des références client.

Faire de la revente

Vous pouvez vendre des produits cosmétiques sur Internet sans les fabriquer. Pour cela, vous pouvez acheter en gros pour revendre auprès de plusieurs marques et offrir à vos clients une expérience d'achat personnalisée. Pensez à des thématiques : marques locales uniquement, produits naturels ou bio, produits pour des types de peau ou des problématiques spécifiques, etc.

Si vous envisagez de sélectionner et de revendre des produits, tenez compte de la compatibilité des marques choisies et de la disponibilité sur le marché. Si vous êtes capable de proposer des produits en exclusivité, vous renforcerez l’attractivité de votre offre.

4. Construire sa marque

vendre des cosmétiques branding

Vous avez défini votre positionnement et choisi quel type de produit vous allez vendre, selon quelles modalités ? Il est temps de construire votre marque.

Dans l’univers des cosmétiques, le branding est particulièrement important. Commencez par trouver un nom de marque. Cela peut être une association de mots, un mot nouveau ou un nom propre. Tout est possible ! Ce qui compte est d’avoir un nom percutant et original.

Ensuite, travaillez votre univers graphique et votre logo. Quelles seront les couleurs de votre marque ? Quels éléments visuels vont vous permettre de vous distinguer ? Allez-vous utiliser des icônes ou des émoticônes ? Quelle sera la personnalité de votre marque ?

Enfin, rédigez un texte de présentation de votre marque en faisant appel aux techniques de copywriting et de storytelling. Racontez une histoire et reflétez votre passion. Ce texte fondateur pourra ensuite être utilisé sur votre site web et sur les réseaux sociaux.

5. Créer sa boutique en ligne pour vendre des produits cosmétiques

vente de cosmétiques boutique en ligne

Une fois votre identité de marque établie, il est temps de créer votre boutique en ligne ! Avec Shopify, vous pouvez facilement créer un site de vente en ligne, sans connaissances techniques ou graphiques.

Il est possible de personnaliser l’apparence de votre site, en choisissant parmi la sélection de thèmes santé et beauté. Ensuite, commencez à construire votre boutique en ligne avec les pages suivantes :

  • Votre page À propos qui explique votre démarche et la philosophie de votre marque.
  • Vos fiches produit avec des visuels attractifs et la description de vos produits : celles-ci doivent impérativement contenir la liste des ingrédients conformément à la réglementation européenne. Par ailleurs, pensez à utiliser des mots clés pour optimiser votre référencement par les moteurs de recherche.
  • Votre page contact pour les clients qui souhaitent plus d'informations.
  • Vos conditions générales de vente et votre politique de retour.

N’hésitez pas à consulter ces exemples de boutiques en ligne créées avec Shopify pour vous inspirer et à vous rendre sur notre Help Center pour vous aider à paramétrer votre boutique en ligne.

6. Gérer ses stocks

produits cosmétiques gestion des stocks

Autre étape pour se lancer avec succès, qui peut parfois être délicate : la gestion des stocks. En effet, certains produits peuvent avoir des dates de durabilité minimale assez courtes, surtout dans le cadre de cosmétiques fait maison.

Avec Shopify, vous disposez de plusieurs outils pour gérer vos stocks. Dans votre interface administrateur, vous pouvez facilement repérer lorsque vous devez commander ou produire plus de produits ou à l’inverse identifier lorsque vous avez trop de stock. Dans ce dernier cas, il peut être utile de lancer une promotion pour booster les ventes.

De manière générale, votre boutique Shopify vous permet d'exécuter divers rapports de ventes, de stock et de marketing que vous pouvez utiliser pour suivre vos montants de ventes et les tendances de vos commandes. Ainsi, vous avez une vue d’ensemble de votre activité pour prendre les bonnes décisions.

7. Se faire connaître

vendre des produits cosmétiques sur Internet

Enfin, pour réussir dans la vente de cosmétiques sur Internet, vous devez générer du trafic sur votre site e-commerce. Et pour cela, il est impératif d’élaborer un plan marketing pour se faire connaître.

Plusieurs stratégies peuvent contribuer à booster votre notoriété :

  • Une campagne de publicité Instagram pour toucher une audience ciblée, accompagnée d’une offre de lancement pour renforcer son efficacité.
  • L’envoi de produits gratuits à des influenceurs ou nano-influenceurs beauté pour augmenter votre visibilité sur Instagram et les réseaux sociaux.
  • Un jeu-concours sur les réseaux sociaux pour faire grandir votre communauté et faire connaître votre marque.
  • Une campagne de relations médias, avec l’envoi d’un communiqué de presse pour annoncer le lancement de votre marque.
  • L’organisation d’une opération de « street marketing » avec la distribution d’échantillons gratuits.

Vendre des produits de beauté en ligne : 5 exemples de marques

Pour vous aider à vendre des produits cosmétiques sur Internet, découvrez 5 exemples de boutiques en ligne de cosmétiques créées avec Shopify. Ces marques à l’identité forte excellent dans le marketing de contenu et la mise en œuvre de techniques de vente innovantes pour attirer et séduire les clients.

La Bouche Rouge

La Bouche Rouge se présente comme une marque de maquillage française et éco-responsable. Sans plastique, elle propose des rouges à lèvres et autres produits dans des écrins en cuir rechargeables et recyclables. La marque se distingue notamment avec la possibilité de créer sa couleur de rouge à lèvres sur-mesure au pigment près, en collaboration avec son équipe d’experts.

marque cosmétiques La Bouche Rouge

Résolument engagée, La Bouche Rouge présente sur son site une « liste noire » de substances et d’ingrédients bannis de ses produits.

La Canopée

La Canopée est une marque de produits cosmétiques 100% d’origine naturelle, qui propose des soins du visage et du corps vegan, éthiques et Made in France. La marque a été créée par Cécile, ingénieure chimiste et spécialiste en chimie verte. Une page de son site e-commerce est dédiée à ses actifs cosmétiques. La Canopée explique les propriétés de chaque actif, la méthode d’extraction et ses propriétés, avant de présenter les produits qui contiennent l’actif.

La marque a créé une communauté de testeurs, baptisée « Les testeurs de la Canopée », avec la possibilité de candidater pour tester les nouveaux produits en exclusivité. Dans le cadre de ce programme ambassadeur, les personnes sélectionnées s’engagent à rédiger un avis et à réaliser une photo avant / après.

La Canopée communauté testeurs

La Canopée dispose par ailleurs d’un programme de fidélité, avec 1 point offert pour 1 euro dépensé. Les clients peuvent également obtenir des points en parrainant leurs amis. Les points peuvent ensuite être échangés contre des codes promos à utiliser sur le site.

oOlution

oOlution est une marque de cosmétiques engagée et responsable qui propose des produits pour le visage et pour le corps « 100% naturels, bio, végan, made in France, sans huile de palme, sans ingrédients de remplissage et consignés ».

Pour aider ses clients à trouver les soins les plus adaptés, oOlution offre un diagnostic de peau gratuit, sous forme de quiz. En 2 minutes, le consommateur peut découvrir son type de peau et recevoir des conseils personnalisés sur la routine de soins à adopter.

diagnostic de peau oOlution

oOlution dispose également d’un blog baptisé « Matière Green » avec des informations beauté et alimentation. Pour les consommateurs qui souhaitent créer leurs propres cosmétiques maison, la marque propose des recettes, par exemple de masque cheveux maison ou de crème cicatrisante maison.

Osée

Osée est la marque beauté de Caroline Receveur, une influenceuse célèbre avec plus de 4,8 millions d’abonnés sur Instagram. Osée propose des produits et des accessoires de coiffure, et notamment des soins capillaires. La marque dispose d’un réseau de coiffeurs partenaires, qui utilisent ses produits.

Osée fait notamment appel à Instagram pour faire la promotion de ses produits, avec la publication d’images, de vidéos et de reels. En une journée seulement, son reel sur son miroir lumineux professionnel a été vu plus de 65 000 fois.

Osée Instagram

Unbottled

Unbottled est une marque de produits d’hygiène solides, avec des formules saines et transparentes. La marque a un univers joyeux et coloré, avec des jeux de mots et des émoticônes. Sur sa boutique en ligne, une section est dédiée aux avis clients et Unbottled est fier d’avoir « bientôt 30 000 avis vérifiés ».

Pour marquer le début de l’été, la marque a lancé une gamme de produits co-développée avec l’ancienne Miss France Alexandra Rosenfeld.

marque Unbottled partenariat

 
Nous espérons que ce guide sur comment vendre des produits de beauté en ligne vous aidera à vous lancer et à créer votre boutique en ligne, que vous souhaitiez vendre des produits cosmétiques fait maison, des produits originaux ou faire de la revente. Souvenez-vous : soyez à l’affût des évolutions et des tendances du marché. C’est ainsi que vous aurez du succès !

Vendre des produits cosmétiques sur Internet en 7 étapes

  1. Trouver sa niche et son positionnement
  2. Connaître la réglementation
  3. Déterminer son processus de production ou d’approvisionnement
  4. Construire sa marque
  5. Créer sa boutique en ligne
  6. Gérer ses stocks
  7. Se faire connaître

Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


FAQ sur vendre des produits cosmétiques sur Internet

Comment faire pour vendre des produits cosmétiques sur Internet ?

Pour vendre des produits cosmétiques sur Internet, commencez par trouver une niche porteuse et définissez la catégorie de produit que vous allez vendre. Une fois votre produit trouvé, créez votre boutique en ligne. Ensuite, commencez à faire la promotion de vos produits pour trouver des clients.

Qui peut vendre des cosmétiques ?

Toute entreprise peut vendre des cosmétiques, à condition de respecter les règles de mise sur le marché des produits cosmétiques. Celles-ci encadrent notamment la composition, l’étiquetage et la présentation. Par ailleurs, chaque produit commercialisé dans l’Union européenne doit être renseigné sur le portail européen des notifications des produits cosmétiques (CPNP) avant sa mise sur le marché.

Comment vendre des cosmétiques maison ?

Pour vendre des cosmétiques maison, commencez par définir un processus de fabrication standard garant de la qualité et de la conformité de vos produits. Assurez-vous de respecter les règles qui encadrent la fabrication et la commercialisation de produits cosmétiques. Ensuite, pour vendre en ligne, vous pouvez créer votre boutique avec Shopify.

Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

Rédaction par : Jessica Hénon.
Image : Pexels.

Sujets: