Vendre son site internet au meilleur prix : 5 étapes et plateformes

créer son site internet

Vous avez fait le tour de votre projet, de votre marque, et votre site ne vous inspire plus la même passion, vous avez donc décidé de le vendre. C’est une page qui se tourne et qui va vous permettre d’aller de l’avant et de vous consacrer à d’autres activités, mais pour cela vous allez devoir trouver un acheteur et vendre votre site.

La vente de site internet est une démarche plus simple qu’elle n’y paraît, il suffit de savoir comment s’y prendre, comprendre par où commencer et trouver la bonne plateforme pour trouver un acheteur.

Découvrez dans notre article tous nos conseils pour vendre votre site internet au meilleur prix ainsi que les trois plateformes idéales pour le faire.


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


Pourquoi vendre votre site internet ?

Les raisons qui poussent un marchand à vendre son site internet sont aussi variées que personnelles, mais une chose est certaine : c’est une très bonne idée ! Plutôt que de laisser derrière vous le fruit de votre travail, vous allez pouvoir rentabiliser tous les efforts, tout le temps et peut-être même l’argent investi dans votre site. En vendant votre site internet, vous vous offrez la possibilité d’obtenir un petit (ou un grand) capital pour démarrer vos nouveaux projets. De plus, c’est l’opportunité pour vous de tourner la page de cette précédente aventure entrepreneuriale de façon positive.

Les 5 étapes à suivre pour vendre votre site internet

Vous avez pris la décision de vendre votre site internet ? Alors pour bien faire les choses et vous assurer de trouver un acheteur et de vendre votre site à un bon prix, voici selon nous les 5 étapes à suivre :

1. Préparez au mieux votre site avant la vente

Lorsqu’on vend un appartement, on fait en sorte que celui-ci soit dans le meilleur des états au moment de la vente afin qu’il puisse trouver un acheteur. Eh bien lorsqu’on vend un site internet, il faut en faire de même. Alors avant toute chose vous allez devoir mettre un peu d’ordre dans votre site et faire en sorte que celui-ci soit aussi attrayant que fonctionnel. Inutile de refaire votre site dans son intégralité, l’idée est plutôt de le rafraîchir pour le rendre plus attirant. Pensez par exemple à vous débarrasser de liens ou de pages non fonctionnels.

2. Constituez un dossier complet

À la fois pour rassurer l’acheteur de votre sérieux, mais aussi pour définir la valeur de votre site il vous faudra préparer un dossier complet. Ce dossier devra comporter toutes les informations à propos de votre site ainsi que les indicateurs de performances qui apporteront les preuves de la bonne santé de ce dernier. Le potentiel acheteur doit pouvoir à travers ce dossier se faire une idée du site qu’il s’apprête à acheter tout en comprenant son fonctionnement. Pour ce faire, utilisez un outil de Web analytics qui vous permettra d’effectuer un bilan de performance complet de votre site. N’hésitez pas à renseigner entre autres le nombre de visites quotidiennes et mensuelles, le taux de fidélisation, le taux de rebond et le taux de conversion.

3. Estimez la valeur de votre site internet

Vous allez à présent pouvoir décider du prix de vente de votre site internet. Ce prix ne doit pas être fixé au hasard, cependant il reste assez difficile de définir un « juste » prix d’une boutique en ligne. Le plus souvent, un site se vend entre une centaine et des milliers d’euros, mais tout dépendra de la qualité de votre site internet et du succès que vous avez réussi à obtenir avec votre entreprise. Pour vous aider à faire le bon choix et à estimer la valeur de votre site, vous allez devoir prendre en compte plusieurs éléments :

  • Votre chiffre d’affaires et la fréquentation de votre site.

Un site rentable est un site qui se vendra forcément mieux qu’un site en déclin. Vous allez donc devoir estimer votre prix sur la base de la santé de votre site internet et de votre entreprise : est-il stable, en croissance ou plutôt en baisse de fréquentation ?

  • Le nombre de fichiers clients dont vous disposez.

Si vous avez réussi à accumuler un nombre conséquent de contacts de clients, notamment d’adresses e-mail, sachez que cela peut faire augmenter votre prix de vente considérablement puisqu’il s’agit d’un atout marketing de taille.

  • Votre stock restant.

S’il vous reste du stock, ce dernier doit alors être valorisé. En effet, il peut constituer un atout de taille auprès de votre acheteur. Si ce dernier veut pouvoir lancer rapidement son business, il appréciera de disposer d’un stock.

  • La qualité du contenu et du référencement du site.

Si vous avez créé un contenu de qualité au fil des années et que votre site bénéficie d’un bon référencement, il s’agit là de véritables atouts pour votre vente.

  • Un code facile à modifier.

Si votre code est facile à mettre à jour, c’est incontestablement un plus. Un acheteur sera forcément plus frileux à l’idée de dépenser de l’argent pour un site dont le code n’est pas suffisamment stable ou propre.

  • Les applications et les plugins.

Dans le cas où vous auriez investi dans divers applications et plugins payants, nous vous recommandons de les faire valoir lors de la vente de votre site internet.

  • La communauté que vous avez bâtie autour de votre site.

La communauté que vous avez réussi à créer, qu’il s’agisse de clients fidèles, d’abonnés sur vos réseaux sociaux ou encore d’abonnés à votre newsletter est un atout que vous pouvez mettre en avant au moment de la vente de votre site.

  • Votre liste de fournisseurs.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également proposer aux acheteurs de leur communiquer les contacts de vos fournisseurs. Trouver un fournisseur de confiance étant un challenge pour beaucoup d’entrepreneurs qui démarrent, leur ôter une telle épine du pied peut justifier de faire monter les enchères.

4. Créez un contrat de cession web

Pour vendre votre site internet, vous devrez rédiger un contrat de cession, car bien qu’il s’agisse d’un bien immatériel, la loi vous impose d’établir un contrat de vente. Ce contrat, que l’on appelle contrat de cession web, doit faire apparaître plusieurs informations :

  • Les noms et prénoms du vendeur ainsi que ceux de l’acheteur,
  • Le prix auquel vous avez décidé de vendre votre site Internet,
  • Les différentes clauses relatives à la protection du droit d’auteur et aux droits cédés,
  • Les différentes modalités d’exploitation du site Web.

Enfin, le contrat doit, bien évidemment, être signé par les deux parties.

5. Proposez votre site internet à la vente

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous lancer dans la vente de votre site internet. Vous allez donc désormais partir à la recherche d’un acquéreur et pour ce faire vous allez pouvoir passer par des plateformes dédiées à la vente de site internet.

Voici les trois plateformes que nous avons choisi de vous présenter :

Shopify Exchange

Shopify exchange

Shopify Exchange est une place de marché permettant de vendre et d’acheter des sites Shopify et ce, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité. Ainsi, si les prix peuvent grimper très haut, il est également possible d’acquérir un site pour 50€. Au-delà d’une grande variété de sites proposés à la vente, Shopify Exchange se démarque par la confiance qu’elle inspire aux acheteurs à travers la transparence des chiffres de trafic et de vente annoncés. En effet, ces chiffres sont systématiquement vérifiés par Shopify, assurant ainsi la véracité de ces derniers.

Flippa

Flippa

Flippa est une place de marché et un service d'évaluation pour les entreprises en ligne pour acheter et pour vendre des sites internet. C’est l’un des sites les plus populaires en la matière et cette popularité la doit notamment à sa simplicité d’utilisation et à son large catalogue de sites en vente. En proposant votre site à la vente sur Flippa vous vous adressez à environ 300 000 acheteurs potentiels. Pour ce qui est du prix pour mettre en vent votre site sur Flippa, comptez 29$ pour pouvoir lister votre site, puis une commission de 10% pour les sites vendus en dessous de 50 000$ puis 7,5% entre 50 001 et 100 000$ et enfin 5% pour les sites vendus au-delà de 100 000$.

Dotmarket

DotMarket

Dotmarket est, tout comme Flippa, une plateforme de vente et d’évaluation de sites internet. Son outil gratuit d’évaluation vous permet de vous aider à déterminer un prix en accord avec le marché pour votre site. Dotmarket met l’accent sur la confiance et la sécurité des transactions pour les acheteurs et les vendeurs. Côté commission, le site Dotmarket ponctionne 10% sur chaque vente de site.

Si vous êtes bien décidé à passer à autre chose et à vendre votre site internet vous savez à présent comment faire.

Rappel des 5 étapes à suivre pour réussir la vente de son site internet :

  1. Préparer et mettre au propre son site,
  2. Constituer un dossier complet,
  3. Estimer la valeur de son site,
  4. Créez un contrat de cession web,
  5. Mettre son site en vente sur une plateforme dédiée.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer et aller de l’avant ! 


Créez une boutique en ligne dès aujourd'hui !

Bénéficiez d'un essai gratuit de 14 jours, sans engagement.


FAQ sur vendre son site internet

Comment vendre son site internet ?

Pour vendre votre site internet vous devrez suivre quelques étapes clés : préparer votre site pour que celui-ci soit parfaitement fonctionnel, construire un dossier complet, estimer la valeur du site, créer un contrat de cession web et mettre le site en vente sur une plateforme dédiée.

Quels sont les éléments à prendre en compte lors de la vente de son site internet ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte au moment de mettre votre site en vente : votre chiffre d’affaires, le référencement de votre site, la qualité de votre contenu et de votre code, vos fiches clients, votre stock restant, etc.

Quelles plateformes utiliser pour vendre son site internet ?

Pour mettre votre site en vente vous pourrez passer par des sites dédiés. Il en existe de nombreux mais voici les principaux : Shopify Exchange, Dotmarket, Flippa, Jevendsmonsiteinternet, Micro acquire, Empire Flippers, etc.

Which method is right for you?Publié par Maud Leuenberger. Maud est la rédactrice en chef du blog français de Shopify.

Rédaction par : Caroline Lanau-Imbert.
Image : Burst.